Loi de santé : à Roanne, une centaine de généralistes « à bout » en grève à partir de lundi

Loi de santé : à Roanne, une centaine de généralistes « à bout » en grève à partir de lundi

Anne Bayle-Iniguez
| 15.05.2015
  • Loi de santé : à Roanne, une centaine de généralistes « à bout » en grève à partir de lundi  - 1

De toute sa carrière, le Dr Michel Seraille n’a jamais vu une telle mobilisation. À 62 ans, le médecin généraliste de Roanne (Loire), ville de 35 000 habitants située à plus d’une heure de Clermont-Ferrand et Lyon, est à l’origine du mouvement de grève que devraient suivre 95 % de ses confrères roannais du lundi 18 au mercredi 20 mai.

Au lendemain du vote par les députés du projet de loi de santé, le 14 avril, le Dr Seraille, alors en voyage à l’étranger, envoie un e-mail révolté à une dizaine de confrères qui, comme lui, participe au tour de garde. Il y raconte le « mépris » du gouvernement à l’égard des médecins, l’étatisation qu’imposera cette loi aux professionnels, le risque de voir le secret médical galvaudé par la libération des données de santé, l’« ingérabilité » technique du tiers payant pour tous... Surprise !

Ses confrères partagent son opinion et l’encouragent à organiser une rencontre entre les médecins de la ville et de l’agglomération pour parler des dangers de la loi de santé. Le Dr Seraille se met à la tâche. Un mois après, 90 médecins généralistes, syndiqués ou non, s’apprêtent à fermer leurs cabinets.

Médecins épuisés

Depuis 2006, le Roannais et ses 180 000 habitants est placé en zone de soins de proximité (ZSP) en raison de son fort taux de personnes âgées et ses indicateurs de précarité défavorables. Le Dr Seraille a conscience de l’impact d’une telle grève sur la prise en charge de ses patients.

« Aujourd’hui, il faut faire brûler des pneus devant les préfectures pour être entendus. Nous sommes obligés de nous engager dans un coup de force contre cette loi gravissime pour l’exercice de la médecine de famille. Regardez la grève de la télétransmission, et même la manifestation nationale à Paris ! Rien n’a changé depuis. »

Les médecins du Roannais sont à bout. La ville, en perte d’attractivité, perd chaque année un peu plus de professionnels de santé. Quatre généralistes partiront cet été, dont deux qui n’ont pas l’âge de la retraite. « Épuisés », « en burn out », ceux qui restent refusent tout net de prendre de nouveaux patients, témoigne le Dr Seraille. Il résume : « On n’en peut plus ici ».

Les grévistes ont renouvelé le plus possible les prescriptions de leurs patients en amont. Mais pour le reste, les urgences du centre hospitalier devront prendre la relève.

Soutien de MG France

Qu’espérer d’un tel coup de force ? Une invitation à Paris ? Un retrait du projet de loi ? En quête de « reconnaissance », le médecin n’en sait trop rien. Il s’agit de la première étape, prévient-il. Surpris d’une telle mobilisation, il l’a été tout autant de la colère qui anime la plupart de ses confrères. « Lors de notre dernière réunion de préparation, une quarantaine de médecins ont évoqué l’idée de déconventionnement, assure-t-il. Ce n’est pas rien ! »

Les Roannais se sont pour l’instant assurés le soutien « sans réserve » de l’UFML, qui publie sur son site une lettre des médecins grévistes aux patients.

De son côté, MG France n’hésite pas à parler de « Printemps de Roanne ». Le syndicat « encourage les médecins généralistes à ne pas se laisser faire, et leur propose de participer massivement à ce printemps roannais qui part de la base pour une raison évidente : c’est sur le terrain que se trouvent les solutions aux problèmes ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 16 Commentaires
 
Scalex Médecin ou Interne 18.05.2015 à 12h44

« Nos confrères ne supportent plus d'être débordés de travail. Je les comprends parfaitement. La responsabilité de cette situation revient bien sûr au pouvoir politique. Mais à celui d'hier et non à c Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 19.05.2015 à 23h56

« Le pouvoir tente de rattraper ??? Ah bon ?? »

Répondre
 
Hervé M Médecin ou Interne 18.05.2015 à 00h52

« Qu'ils s'inspirent de ce qui s'est fait dans l'Indre et ils auront gain de cause! »

Répondre
 
CV06 Etudiant en santé 16.05.2015 à 23h19

« Bravo souhaitons que votre exemple soit imité dans toute la France.

Distingo utile
1) l'assurance sociale et les assurés
2) les praticiens de santé et leurs honoraires calculés selon leur comp Lire la suite

Répondre
 
JEAN FRANCOIS C Médecin ou Interne 16.05.2015 à 14h31

« Bravo pour cette initiative de résistants, et honte aux confrères qui laissent les autres s'engager sans rien faire eux mêmes, sous couvert de défaitisme, de pseudo-lucidité; ce qui n'est pas sans r Lire la suite

Répondre
 
CLAIRE L Médecin ou Interne 16.05.2015 à 10h56

« La proposition de faire un stage dans un cabinet médical par nos élus, n'est malheureusement pas réalisable ....et c'est dommage... même certains de nos patients n'ont aucune idée des conditions de Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Santé au travail, médiateurs, coaching : comment Touraine veut « soigner les soignants » dans les hôpitaux

touraine

Attendu depuis des mois par la communauté hospitalière, le plan d'action du gouvernement visant à améliorer les conditions de travail des... 3

Vaccination par les pharmaciens, protection maternité : le budget de la Sécu définitivement adopté

vaccin ph

Le Parlement a adopté définitivement ce lundi, par un ultime vote de l'Assemblée nationale, le PLFSS 2017 (projet de loi de financement de... Commenter

Le nombre de cancers a augmenté de 33 % entre 2005 et 2015 dans le monde

En 2015, 17,5 millions de cas de cancer ont été recensés dans le monde, ainsi que 8,7 millions de décès, selon la dernière édition du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter