Laïcité et liberté religieuse : l’AP-HP sanctuaire du vivre ensemble

Laïcité et liberté religieuse : l’AP-HP sanctuaire du vivre ensemble

15.05.2015

La conférence « laïcité et liberté religieuse », qui s’est tenue le 6 mai à la préfecture d’Ile-de-France, a présenté les programmes de formation de l’AP-HP (Assistance publique-hôpitaux de Paris) comme des exemples à suivre pour les aumôneries pénitentiaires et militaires.

Le ministre de l’Intérieur avait annoncé en février 2015 des programmes de « formation civile et civique » destinés aux fonctionnaires et aux cadres religieux qui interviennent dans les armées, les prisons et les hôpitaux.

Avec des formations dispensées en 2013 et 2014 et qualifiées d’« essentielles pour s’opposer à toute radicalité » dans l’espace public, l’AP-HP n’avait pas attendu les instructions de Bernard Cazeneuve. Et la conférence « laïcité et liberté religieuse », à la préfecture d’Ile-de-France, en présence des représentants de toutes les religions et des administrations concernées, a été l’occasion de dresser un bilan d’étape, avec un score de satisfaction élevé : 92 % des participants se sont déclarés satisfaits de l’esprit et du format pédagogique proposé.

Prosélytisme et déontologie, rôle de l’aumônier, responsabilité du référent administratif des cultes à l’hôpital, dynamique des relations entre personnels hospitaliers et aumôneries, foi et spiritualité – les thèmes retenus ont fait l’objet d’ateliers de travail qui ont mis à contribution 127 représentants de tous les cultes, de différents statuts (salariés et bénévoles), avec des membres de l’administration hospitalière.

Un laboratoire d’expérience conviviale

La place des aumôniers est aujourd’hui pleinement confirmée au sein de la communauté hospitalière, estiment 100 % des participants. « L’AP-HP constitue un laboratoire d’expérience conviviale entre religions, souligne Boumediene Medini (direction des patients, usagers et associations de l’AP). Si des tensions sont parfois signalées dans certains établissements, principalement sur des problèmes de tenues vestimentaires, aucun point de crispation majeur, ni aucun contentieux juridique n’est à déplorer depuis près de dix ans ; les aumôniers sont sollicités par les équipes soignantes quand des problématiques religieuses sont évoquées dans certains services, comme les unités de réanimation ou de maternité. Alors qu’à l’extérieur, les tensions peuvent être exacerbées entre religions, le fait religieux est vécu de manière apaisée dans les établissements hospitaliers. »

Des questions toutefois restent posées, en particulier au sujet d’une répartition plus équitable des postes d’aumôniers salariés, suivant les données démographiques des différentes religions. Des rattrapages sont en cours depuis quelques années : l’aumônerie musulmane a ainsi vu son effectif passer de 3 salariés en 2010 à 12 en 2014, une évolution qui ne s’effectue pas au détriment de l’aumônerie catholique, historiquement la mieux dotée, assure-t-on Avenue Victoria.

Les prochains séminaires de formation devraient mettre l’accent sur les pratiques rituelles propres aux diverses traditions, en particulier à l’attention des référents aumôneries, mais aussi des membres des équipes soignantes.

Christian Delahaye
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
SYLVIE C Médecin ou Interne 16.05.2015 à 20h42

« Mettre l'accent sur les pratiques rituelles à l attention des équipes soignantes, selon les conclusions de cet article? L'humanisme et la compétence ne suffisent elles pas ? Encore une mauvaise idée Lire la suite

Répondre
 
JEAN B Médecin ou Interne 16.05.2015 à 10h32

« Vous connaissez l'histoire du Cheval de Troie ? Et la tactique qui consiste à chaque fois à demander l'impossible pour obtenir chaque fois un peu plus...« »

Répondre
 
lionel v Pharmacien 16.05.2015 à 09h18

« Excellente initiative mais attention la frontière est mince entre empathie vis à vis de tel ou tel rite et communautarisme dont on connaît les dégâts sur la société. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 2

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 9

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter