Journée de la fibromyalgie : la reconnaissance de la maladie, mot d’ordre du rassemblement parisien

Journée de la fibromyalgie : la reconnaissance de la maladie, mot d’ordre du rassemblement parisien

12.05.2015
  • Journée de la fibromyalgie : la reconnaissance de la maladie, mot d’ordre du rassemblement parisien - 1

À l’occasion de la 22e journée mondiale de la fibromyalgie, un rassemblement a été organisé par plusieurs associations de malades, ce mardi 12 mai, devant le ministère de la santé. Cette mobilisation « sans précédent », selon les organisateurs, vise à sensibiliser les pouvoirs publics à la difficile « non-reconnaissance » de la maladie, qui « laisse les malades dans le plus grand désarroi ». Il s’agit d’« obtenir une reconnaissance de la fibromyalgie en tant que maladie à part entière, malgré une étiologie non définie actuellement », précise le collectif.

Plus de 2 millions de personnes concernées

D’autres revendications en découlent, comme la définition d’un protocole précis de soins pluridisciplinaires, une prise en charge de ce protocole de soins (médicamenteux et non-médicamenteux) et l’inscription sur la liste des Affections de Longue Durée (ALD).

La fibromyalgie touche plus de 2 millions de personnes en France, d’après les chiffres avancés par les associations. Les associations, qui veulent « se faire entendre », ont demandé un entretien avec la ministre de la santé.

Dr Irène Drogou
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 9 Commentaires
 
Claudia M Administratif 19.05.2015 à 08h32

« Dépenser de l'argent pour les fibromyalgiques n'enthousiasme point notre ministre de la Santé, l'Etat préfère soigner les millions de migrants d'Afrique qui remontent l'Italie, et qui ont des pathol Lire la suite

Répondre
 
Eseden Pharmacien 13.05.2015 à 18h47

« Pourquoi mon commentaire n'est pas publié ? Ai je été virulente ? J'en suis désolée si 'est le cas et pourtant eux ne se gênent pas ...
Je voulais simplement faire réfléchir certains sur cette att Lire la suite

Répondre
 
lionel v Pharmacien 13.05.2015 à 14h19

« A-t-on déjà relevé une quelconque anomalie des fibres musculaires comme l'indique le nom de cette "maladie" ? »

Répondre
 
asphyxia Médecin ou Interne 13.05.2015 à 10h00

« Contente que cette "maladie" essentiellement féminine ne concerne pas ma spécialité ! Je pense qu'elle n'existe pas étant simplement le reflet d'un mal être souvent social qqfois perso ; quand je pe Lire la suite

Répondre
 
didier b Kinésithérapeute 16.05.2015 à 00h42

« Ma sœur infirmière libérale en souffre »

Répondre
 
JEAN B Médecin ou Interne 13.05.2015 à 08h13

« Oui, c'est une vraie pathologie, et traiter celles qui en souffrent de simulatrices est une erreur qui ne fait qu'accroître les symptômes. Mais pourquoi chercher un nouveau nom à la conversion hysté Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Docétaxel : 48 décès en 20 ans selon l'enquête de pharmacovigilance

docetaxel

Les résultats consolidés de l'enquête nationale de pharmacovigilance diligentée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des... 1

L'ordonnance très libérale de la patronne de l'iFRAP pour « sauver la santé »

Agnès Verdier-Molinié

Agnès Verdier-Molinié ne manque pas d'idées. La directrice de la Fondation iFRAP, think tank libéral qui étudie l’efficacité des politiques... 20

Des médecins de Pau pétitionnent contre les pénalités visant les patients « hors parcours »

petition

« Nous demandons un moratoire pour stopper les sanctions financières dont sont victimes les patients ne trouvant pas de médecin traitant. »... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter