Le HCSP suspend ses recommandations de vaccination contre le rotavirus chez les nourrissons

Le HCSP suspend ses recommandations de vaccination contre le rotavirus chez les nourrissons

11.05.2015
  • Le HCSP suspend ses recommandations de vaccination contre le rotavirus chez les nourrissons-1

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) a décidé de suspendre ses recommandations relatives à la vaccination des nourrissons contre les infections à rotavirus, suite à « la notification d’effets indésirables graves, y compris ayant pu entraîner la mort », explique le HCSP dans un avis(document PDF) daté du 21 avril mais publié le 7 mai dernier.

Pour rappel, la vaccination contre les infections aux rotavirus n’est pas inscrite au calendrier vaccinal. En novembre 2013, le HCSP avait recommandé l’introduction de la vaccination contre les infections à rotavirus pour les nourrissons, sous condition que le ratio coût/efficacité soit acceptable. L’avis préconisait la poursuite du suivi renforcé de pharmacovigilance, et suggérait que les professionnels de santé informent systématiquement les parents du risque d’invaginations intestinales aiguës (IIA) associé au vaccin.

Près de 47 cas d’IIA et deux décès

Au 31 octobre 2014, et depuis la commercialisation des deux vaccins, le Rotarix (du laboratoire GlaxoSmithKline) et le RotaTeq (de Sanofi Pasteur MSD), en 2006 et 2007, 508 notifications d’effets indésirables médicalement confirmées ont été rapportées au système de pharmacovigilance, dont 201 graves, pour plus de 1 million de doses vendues – soit un taux de notification de l’ordre de 103,4 cas pour 100 000 nourrissons vaccinés. Parmi ces dernières, 47 cas d’invaginations intestinales aiguës (IIA) ont été signalés, deux ont abouti au décès de bébés. « Du fait de l’évolution défavorable de certains cas rapportés d’IIA (décès, résections) probablement liée à une prise en charge tardive, et ne pouvant exclure que de telles situations se reproduisent, le HCSP suspend la recommandation de vaccination des nourrissons contre les infections à rotavirus en population générale », note le HSCP.

Le HSCP estime que ni la littérature internationale, ni les données épidémiologiques nationales « ne permettent d’identifier des facteurs de comorbidités ou de risques environnementaux » susceptibles de définir une balance bénéfice-risque favorable, pour une population ciblée. « Ceci ne permet donc pas de proposer une stratégie de vaccination sélective, ciblée sur certains nourrissons », note le HSCP.

Sophie Martos
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 6 Commentaires
 
ALAIN R Médecin ou Interne 16.05.2015 à 17h30

« La décision du HCSP me paraît relever de l'interprétation la plus excessive et donc contestable du principe de précaution :
Les critères d'imputabilité de la vaccination anti rotavirus pour l'inv Lire la suite

Répondre
 
PIERRE B Médecin ou Interne 16.05.2015 à 15h31

« Hallucinant, la décision attendue d'un comité vaccinal serait le pour et le contre de la vaccination, il faut donc peser le nombre de décès (2 LIÉES A UNE PRISE EN CHARGE TARDIVE) et séquelles liées Lire la suite

Répondre
 
maud D Etudiant en santé 16.05.2015 à 09h33

« Mais je préfère un enfant avec une gastro prise à temps et hospitalisée dès que besoin (avec une "bonne éducation" des parents et un "bon suivi" de l'enfant) qu'une IIA (même prise à temps) chez un Lire la suite

Répondre
 
françois-marie c Médecin ou Interne 16.05.2015 à 08h38

« Les enquêtes conduites lors des deux décès par IIA post vaccination indiquent que la gravité de ces cas est en grande partie liée à une prise en charge tardive de l'invagination intestinale aiguë ( Lire la suite

Répondre
 
LYONEL R Médecin ou Interne 12.05.2015 à 16h06

« Je n'ai jamais eu de complication grave avec le vaccin contre le rota-virus que je pratique depuis de nombreuses années. En revanche, en tant qu'expert judiciaire, j'ai eu plusieurs dossiers en resp Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Risques psychosociaux : les internes jugeront sur pièces le plan Touraine...  et lancent une enquête

internes

Le plan d'action pour améliorer la qualité de vie au travail des médecins et des soignants hospitaliers, présenté lundi dernier par Marisol... Commenter

La Guadeloupe inaugure un dispositif d'échocardiographie à distance, une première

Télé-échocardiographie d'île à île

Au CHU de Pointe-à-Pitre, les cardiologues ont le bras long, très long, suffisamment long pour traverser les 30 km de mer qui les séparent... 3

Le Dr Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme

Cahuzac

L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, qui avait des comptes cachés à l'étranger, a été condamné jeudi à Paris à trois ans de prison... 10

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter