Entretien - Pr Jon Kabat-Zinn : « On a besoin de reconquérir l’art de la médecine »

EntretienPr Jon Kabat-Zinn : « On a besoin de reconquérir l’art de la médecine »

30.04.2015

LE QUOTIDIEN : Il est le « fondateur » du programme de pleine conscience dans la réduction du stress (MBSR). Celui qui a su marier le bon sens ancestral à la médecine occidentale en proposant des programmes aujourd’hui largement diffusés. Trente-cinq après, et quelques jours avant sa conférence parisienne, le professeur de médecine émérite Jon Kabat-Zinn, s’adresse aux lecteurs du « Quotidien ». Et rappelle, avec témérité, que l’essentiel de la médecine réside dans notre subjectivité.

  • Entretien - Pr Jon Kabat-Zinn : « On a besoin de reconquérir l’art de la médecine »-1
Pr Jon Kabat-Zinn : Depuis la fondation de votre clinique de réduction du stress en 1979, la pleine conscience est largement reconnue aux États-Unis. Rencontrez-vous des obstacles dans la diffusion de ces pratiques sur le territoire français ?

Je n’essaie pas de diffuser quoi que ce soit. Je tente seulement d’éveiller l’enthousiasme des individus pour une nouvelle manière d’être en relation avec la souffrance, et d’inspirer des voies de libération de cette dernière. Méditation et médecine...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du sein : l'INCa et l'ANSM recommandent d'éviter le docétaxel

inca

Dans le prolongement du courrier qui a été adressé aux oncologues le 15 février 2017 l’agence nationale de sécurité du médicament et des... Commenter

L'adjoint au médecin libéral, premier pas vers l'installation ? Abonné

ADJOINT

Depuis début janvier, en Eure-et-Loir, les internes non thésés peuvent devenir adjoints de médecins libéraux qui exercent en cabinet de... 3

Bergerac ouvre un centre de santé et tente d'apaiser les médecins libéraux agacés

bergerac

Est-ce la fin de la pénurie médicale à Bergerac ? En 2016, le départ de plusieurs médecins généralistes libéraux a placé les professionnels... 59

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter