Le HCSP recommande de poursuivre l’utilisation du malathion contre le chikungunya en Guyane

Le HCSP recommande de poursuivre l’utilisation du malathion contre le chikungunya en Guyane

30.04.2015
  • Le HCSP recommande de poursuivre l’utilisation du malathion contre le chikungunya en Guyane - 1

Alors que le malathion a été récemment classé « probablement cancérigène » par le Centre international de recherche (CIRC) et a été retiré du marché dans l’Union européenne, le Haut Conseil de Santé publique (HCSP) recommande de poursuivre l’utilisation de l’insecticide à titre dérogatoire pour lutter contre l’épidémie de chikungunya en Guyane, comme statué la première fois au printemps 2014, pour une période de 6 mois.

Le HCSP estime que, si les précautions d’épandage sont appliquées, « l’exposition de la population au malathion reste à des niveaux très faibles » et est peu susceptible d’être associée à des risques mesurables. Pour le Haut Conseil, « en raison de son efficacité montrée sur les formes adultes du moustique », le malathion « doit rester dans l’arsenal des moyens de lutte » pour contenir la propagation du virus.

En vue de statuer sur un éventuel emploi futur, le HCSP préconise un bilan d’efficacité de l’insecticide et de la résistance acquise après 5 mois d’utilisation et une évaluation « sur le terrain » des mesures de protection lors des épandages.

Dr Irène Drogou
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Malgré de « vives critiques », la FMF décide de rester partenaire de la convention

hamon

Moins d'un an après avoir été signataire surprise de la convention médicale en août, la Fédération des médecins de France (FMF), réunie... 4

Cellules, ADN, exosomes, des indices dans le sang à exploiterComment le matériel tumoral circulant peut révolutionner le cancer Abonné

cancer

La détection du matériel tumoral circulant ouvre de nouvelles perspectives pour une meilleure prise en charge des cancers, plus précoce,... Commenter

Un conflit médical dégénère et jette le discrédit sur un service de dermatologieAccusations publiques, harcèlement : le CHU de Besançon dans la tourmente Abonné

besancon

Ancien chef de service de dermatologie au CHU de Besançon, le Pr Philippe Humbert a dénoncé des maltraitances présumées envers d'anciens... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter