DPC : le budget des médecins libéraux raboté de 15 %, la CSMF tape du poing sur la table

DPC : le budget des médecins libéraux raboté de 15 %, la CSMF tape du poing sur la table

Christophe Gattuso
| 30.04.2015
  • DPC : le budget des médecins libéraux raboté de 15 %, la CSMF tape du poing sur la table - 1

Les médecins libéraux disposeront d’un budget de 85 millions d’euros pour réaliser leur développement professionnel continu (DPC) en 2015. La décision a été prise la semaine dernière par le conseil de gestion de l’organisme gestionnaire du DPC (OGDPC), qui réunit l’État, l’Assurance-maladie et les professionnels de santé.

En 2014, les médecins avaient bénéficié d’une enveloppe de 100 millions d’euros pour leur DPC.

La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) s’alarme d’une « restriction budgétaire qui ne permettra de former que 30 % des effectifs ». « Nous ne comprenons pas pourquoi le budget du DPC des médecins libéraux est si bas, confie le Dr Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF. Il y a deux ans, les fonds conventionnels alloués à la formation (FPC) étaient de 75 millions d’euros et la profession devait bénéficier de 75 autres millions d’euros issus de la taxe sur les laboratoires pharmaceutiques. » Au lieu de 150 millions au total, les médecins ont obtenu 100 millions l’an dernier et ils ne disposeront donc que de 85 millions d’euros en 2015. « Jusqu’à quand ce budget va-t-il baisser ? », s’emporte le patron de la Confédération.

Contrecoup de l’obligation triennale ?

« Le ministère de la Santé voulait même baisser le budget à 77 millions d’euros à hauteur du budget initial prévu pour 2014 », précise le Dr Gérald Galliot, président du conseil de surveillance de l’organisme gestionnaire.

Ce coup de rabot sur le budget du DPC des médecins libéraux intervient alors que le gouvernement veut assouplir la réglementation. Les professionnels de santé devront désormais justifier avoir rempli leur obligation de DPC tous les trois ans et non plus tous les ans.

Les pouvoirs publics ont porté le budget global du DPC à 166,7 millions d’euros pour les neuf professions de santé concernées par l’obligation (voir tableau). Si l’enveloppe des médecins a baissé, celle des infirmiers va augmenter (32 millions d’euros). Le déploiement du DPC pour des professions à effectifs modérés (orthophonistes, orthoptistes et pédicures podologues) a été privilégié.

Seule bonne nouvelle pour les médecins : le conseil de gestion a voté la « non-fongibilité » des enveloppes, garantissant à chaque profession de disposer effectivement du budget qui lui est alloué.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
 
Rémy G Médecin ou Interne 01.05.2015 à 16h48

« La Csmf tape du poing sur la table... quand on voit que le gouvernement s'asseoit sur l'union syndicale (cf loi santé), on mesure l'impact de ce coup de poing... il ne faut plus aucune ébauche de qu Lire la suite

Répondre
 
Artémidore Médecin ou Interne 01.05.2015 à 11h13

« Que l'on supprime donc cette DPC et que l'on trace précisément l'argent qui a été versé pour l'alimenter ! »

Répondre
 
silicone Médecin ou Interne 02.05.2015 à 06h48

« Tout à fait juste. Ce dispositif coûte très cher, et profite à certain. Ce n'est pas un DPC mais une pompe à fric ! »

Répondre
 
Francis Médecin ou Interne 30.04.2015 à 23h18

« C'est encore beaucoup trop ! Beaucoup trop de blé à récupérer pour les syndicats !
Pas d'honoraires différés : uniquement des honoraires directs . On est assez grand pour avoir une FMC non soviéti Lire la suite

Répondre
 
Gerard L Médecin ou Interne 30.04.2015 à 22h39

« Après une loi sans les médecins... la convention est bafouée ! Un déconventionnement de masse voilà ce que nous devons faire ! Les politiques et directeurs de caisses ne peuvent soigner les malades, Lire la suite

Répondre
 
NICOLE C Médecin ou Interne 30.04.2015 à 21h40

« MOUAAAAAAHHHHHH la CSMF tape "du poing sur la table", ouhhh on n'a peur et la CPAM aussi a peur..... Mais stop ! La convention dans laquelle nous fonctionnons prévoit 7 jours de FMC indemnisés.. Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 4

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... 2

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 11

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter