La justice permet à un pionnier de la pharmacie en ligne de conserver son entrepôt

La justice permet à un pionnier de la pharmacie en ligne de conserver son entrepôt

Christophe Gattuso
| 20.04.2015
  • La justice permet à un pionnier de la pharmacie en ligne de conserver son entrepôt - 1

Le tribunal administratif de Caen a annulé une mise en demeure de l’agence régionale de santé (ARS) de Basse-Normandie intimant à un pharmacien de la ville, pionnier de la vente de médicaments sans ordonnance sur Internet, de fermer l’entrepôt qui lui permettait d’assurer cette activité.

Philippe Lailler, pharmacien à Caen, a été le premier à se lancer en France dans la vente de médicaments sur Internet, en novembre 2012. Il a installé cette activité dans un entrepôt de plusieurs centaines de mètres carrés à Fleury-sur-Orne, distant d’environ 3,5 km de son officine.

Pour justifier sa mise en demeure, l’ARS s’était appuyée sur le Code de la santé publique qui exige que les locaux d’une officine forment un seul et même ensemble. Le pharmacien avait soutenu qu’il était impossible de disposer de locaux d’une telle superficie en centre-ville. Le tribunal a accepté que l’entrepôt soit situé à distance de l’officine et que l’activité du cyber-pharmacien se poursuive, dès lors que les conditions tenant à la santé publique étaient respectées (les commandes sur Internet sont contrôlées par des pharmaciens).

L’ARS a deux mois pour faire appel de la décision rendue le 14 avril.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Grippe : l'Ordre réclame la vaccination obligatoire des médecins

bouet voeux

Le Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) est favorable à une vaccination obligatoire des praticiens contre la grippe, et plus... 89

Bilan en demi-teinte des expérimentations d'alternatives à la PACES

paces

Les alternatives à la première année commune aux études de santé (PACES) expérimentées depuis deux ans dans dix facultés ont entraîné une... 1

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes » Abonné

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes »-1

Candidat à la primaire sous les couleurs de l'Union des démocrates et écologistes (UDE), Jean-Luc Bennahmias veut désengorger les urgences... 3

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter