Touraine réplique aux médecins libéraux tentés par le déconventionnement

Touraine réplique aux médecins libéraux tentés par le déconventionnement

15.04.2015
  • Touraine réplique aux médecins libéraux tentés par le déconventionnement-1

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a estimé ce mercredi qu’un médecin qui se déconventionnait mettait en cause « le modèle social français », ajoutant avoir confiance « dans la volonté de l’écrasante majorité des médecins » de le préserver.

« Un médecin qui se déconventionne, cela veut dire que ses patients ne sont plus du tout remboursés par la Sécurité sociale », a rappelé la ministre, interrogée sur RTL par un médecin disant envisager cette option pour protester contre le projet de loi santé, adoptée en première lecture par les députés hier, mardi. « Evidemment, ce n’est pas cela le modèle social français. La force du modèle social français, c’est que chacun peut se faire soigner, doit pouvoir se faire soigner quels que soient ses revenus », a poursuivi Marisol Touraine.

Confiance dans l’écrasante majorité des médecins

« J’ai confiance dans la volonté de l’écrasante majorité des médecins de faire vivre ce modèle social français, puisque la force de la santé en France c’est que évidemment les Français sont remboursés lorsqu’ils vont chez le médecin, lorsqu’ils ont besoin de médicaments ». « Lorsqu’un médecin se déconventionne, cela veut dire qu’il accepte qu’un certain nombre de patients ne viennent plus le voir », a fait valoir la ministre, estimant que les patients « choisiront des médecins qui leur permettent d’être remboursés » par la Sécurité sociale.

Mardi, des représentants syndicaux de la FMF, du SML ou encore de l’Union des chirurgiens de France ont assuré que la mobilisation contre le projet de loi santé allait se durcir, des praticiens s’apprêtant selon eux à se déconventionner autour de Quimper et Tarbes notamment.

Ce projet cristallise les tensions chez les libéraux, notamment à cause de son volet sur le tiers payant généralisé. La dispense d’avance de frais pour tous lors d’une consultation d’ici à 2017 fait craindre un surcroit de travail administratif aux médecins, qui redoutent également des retards de paiement.

Le projet de loi de santé sera débattu au Sénat dans les prochains mois avant un examen en commission mixte paritaire.

(Avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 70 Commentaires
 
Michael F Médecin ou Interne 15.01.2016 à 09h07

Notre modèle social ?

Celui qui rembourse mal, obligeant à la complémentaire ?
Celui qui écrase de charges les indépendants les empêchant d'embaucher ?
Celui qui bloque les tarifs des médecins Lire la suite

Répondre
 
Yvan T Médecin ou Interne 12.01.2016 à 08h04

Ce n'est pas aux médecins de faire vivre le modèle social français que le monde entier est supposé nous envier, mais à la sécurité sociale de rembourser les assurés qui consultent un médecin non Lire la suite

Répondre
 
ALAIN M Médecin ou Interne 17.04.2015 à 15h04

« C'est l'histoire de la paille et de la poutre dans l'oeil, c'est bien sûr Mme Touraine qui met à mal le modèle social français par son intransigeance, sa surdité psychique et l'égotisme qui semble ê Lire la suite

Répondre
 
JEAN-CLAUDE T Médecin ou Interne 16.04.2015 à 22h25

« Il vaut mieux garder un seul malade pendant une heure pour 80 E non remboursés que quatre malades pendant une heure pour 23E remboursés. A moins que le tiers payant règle aussi le montant des frais Lire la suite

Répondre
 
jean christophe l Médecin ou Interne 16.04.2015 à 21h56

« Quand tous les médecins d'un grand secteur rural désertifié vont se déconventionner ensemble, elle rigolera moins la Touraine ; ici on y réfléchit ... »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 4

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 11

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter