Tiers payant généralisé : la CSMF appelle les médecins libéraux à la « désobéissance civile »

Tiers payant généralisé : la CSMF appelle les médecins libéraux à la « désobéissance civile »

15.04.2015
  • Tiers payant généralisé : la CSMF appelle les médecins libéraux à la « désobéissance civile » - 1

La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a appelé ce mercredi les médecins libéraux à refuser le futur tiers payant « obligatoire », que le projet de loi de santé adopté par l’Assemblée nationale prévoit de généraliser à l’ensemble des Français d’ici à la fin 2017.

« Nous sommes favorables au tiers payant social, à son extension aux patients bénéficiaires de l’ACS, mais nous appelons les médecins libéraux à la désobéissance civile face à ce tiers payant généralisé obligatoire », a déclaré le Dr Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF.

Médecins, pas contrôleurs

Selon la CSMF, la généralisation de la dispense d’avance de frais menace de transformer les médecins en « contrôleurs » des droits de leurs patients. « Nous ne sommes pas chargés par le serment d’Hippocrate de procéder aux 4 vérifications que prévoit la loi », poursuit le Dr Ortiz. Il liste une nouvelle fois les étapes préalables au tiers payant : carte Vitale à jour, droits ouverts à la complémentaire, déclaration du médecin traitant, autorisation de prélèvement sur compte bancaire du patient pour la récupération des franchises.

Le mot d’ordre de la CSMF intervient après l’appel au boycott du tiers payant lancé mardi par MG France et l’annonce par plusieurs autres organisations (Le BLOC, SML, FMF, UFML, MPST) d’un « blocage sanitaire » dans les prochaines semaines pour contester le projet de loi de santé.

Loi « inacceptable »

Malgré des avancées (l’abrogation du service territorial de santé au public, la reconnaissance du médecin traitant dans la coordination interprofessionnelle et les parcours complexes, la suppression de la vaccination par les pharmaciens), la centrale confédérale considère que la réforme Touraine demeure « inacceptable » en l’état. Elle marquerait une « volonté dogmatique et étatique de changement » du système de santé. « Cette loi place les médecins sous la coupe de l’État, affirme le Dr Ortiz. Nous ne voulons pas devenir un service de santé public. »

La CSMF redoute que le secret médical soit menacé par l’ouverture non contrôlée des données de santé, que le métier de médecin soit « démantelé » par la création de pratiques avancées ou que l’assurance-maladie se désengage du petit risque entraînant un système de santé « à deux vitesses profitant aux organismes complémentaires ».

La CSMF tentera d’obtenir des aménagements lors de l’examen de la réforme au Sénat en poursuivant son lobbying auprès des parlementaires. « Nous demandons aux confrères qui reçoivent chaque jour un million de patients, de les informer des dangers de cette loi », conclut le chef de file de la CSMF.

Christophe Gattuso
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 47 Commentaires
 
Démerdecine générale Médecin ou Interne 18.04.2015 à 09h18

« GOUVERNEMENT = CASSEUR DE MÉDECINE LIBÉRALE !
SYNDICATS MÉDICAUX = NULS !
C'est trop tard maintenant et ce n'est plus l'appel de faire remuer du vent .....pour les prochaines élections.
Désobéis Lire la suite

Répondre
 
avatar Médecin ou Interne 16.04.2015 à 18h29

Le TPG refusé par les professionnels de santé voté à la hussarde par 23 députés en séance nocturne !
magnifique comme expression démocratique !
Ah oui on va désobéir ! et pas qu'un peu !

Répondre
 
avatar Médecin ou Interne 16.04.2015 à 18h29

« Le TPG refusé par les professionnels de santé voté à la hussarde par 23 députés en séance nocturne !
magnifique comme expression démocratique !
Ah oui on va désobéir ! Et pas qu'un peu ! »

Répondre
 
KLAUSS Médecin ou Interne 16.04.2015 à 11h54

« "désobéissance civile"
Dernière en date" ! Mutuelles trés augmentées si dans le questionnaire posée vous fumez, vous buvez et si vous conduisez une moto ! Alors quand Mr le Président est allé fair Lire la suite

Répondre
 
dranreb Médecin ou Interne 16.04.2015 à 11h48

« Le seul moyen pour crever l'abcès une bonne fois pour toutes est d'appeler à un déconventionnement massif. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 1

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 9

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter