Les Norvégiens, comme les Français, s’inquiètent des effets du vapotage passif

Les Norvégiens, comme les Français, s’inquiètent des effets du vapotage passif

15.04.2015
  • Les Norvégiens, comme les Français, s’inquiètent des effets du vapotage passif - 1

Les autorités norvégiennes ont mis en garde, hier mardi, contre les dangers du vapotage passif, arguant que la vapeur émise par les cigarettes électroniques avec nicotine était aussi nocive pour l’entourage que la fumée de cigarette.

Dans une étude regroupant toutes les connaissances actuelles en matière de cigarettes électroniques, l’Institut norvégien de santé publique souligne que respirer la vapeur d’une e-cigarette pourrait affecter le système cardiovasculaire et créer une dépendance chez les personnes entourant le vapoteur. « Les niveaux de nicotine ambiants en cas d’exposition passive à l’aérosol de cigarettes électroniques peuvent déboucher sur des niveaux de nicotine dans le sang à peu près aussi élevés que chez un fumeur passif de cigarettes classiques, note l’organisme norvégien. Cela signifie que des effets nicotiniques nocifs similaires peuvent être attendus en cas d’exposition passive aux cigarettes électroniques, comme en cas d’exposition passive aux cigarettes habituelles ».

Le rapport a été commandé par le gouvernement norvégien dans le but de réfléchir à une nouvelle réglementation sur les cigarettes électroniques. À l’heure actuelle, la production, l’importation et la commercialisation de cigarettes électroniques à base de nicotine sont interdites dans le pays scandinave, mais il reste possible d’en acheter sur des sites internet étrangers. Leur utilisation dans les lieux et les transports publics n’est, en revanche, pas réglementée par la loi.

Vers la fin du vapotage au travail en France

Côté Français, la majorité de la population serait contre l’usage de la cigarette électronique au travail, selon un sondage publié mardi et réalisé par la société Odoxa pour les médias « FTI Consulting », « Les Échos » et « Radio Classique ». L’enquête, effectuée entre le 9 et 10 avril, auprès de 1 000 personnes, révèle que près de 61 % des Français se disent « tout à fait » ou « plutôt favorables » à l’interdiction du vapotage sur les lieux de travail.

L’interdiction du vapotage dans les établissements accueillant des mineurs, les transports collectifs et tous les espaces clos collectifs de travail, est l’une des mesures du Plan nationale de réduction du tabagisme inscrite dans la loi de santé, votée le 14 avril par les députés.

En France, on compte actuellement, 1,5 million de vapoteurs réguliers et 3 millions d’adeptes occasionnels.

S.M (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
JOSSELINE B Dentiste 24.07.2015 à 13h21

Je me fierais totalement à l'avis des norvégiens! Il n'y a qu'a voir en Norvège où je vis une partie de l'année , le culte pour la préservation de l'environnement et de la santé , les étonnants Lire la suite

Répondre
 
patrice p Médecin ou Interne 17.04.2015 à 11h05

« 1,5 million de cobayes réguliers, 3 millions de cobayes occasionnels...Les charlatans sont très forts ! Et les gogos nombreux... »

Répondre
 
Jacques R Médecin ou Interne 16.04.2015 à 09h34

« Philip Morris est toujours aussi efficace dans son lobbying... »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 10

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 8

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter