Dépenses maladie : un milliard d’économies supplémentaires en 2015, tour de vis sur l’ONDAM 2016 !

Dépenses maladie : un milliard d’économies supplémentaires en 2015, tour de vis sur l’ONDAM 2016 !

15.04.2015

Douche glaciale sur les dépenses de santé ce mercredi. Dans le cadre du programme de stabilité 2015/2018, projet de budget pluriannuel adressé à Bruxelles, Bercy a programmé pour 2015 un effort supplémentaire sur les dépenses d’assurance-maladie d’un milliard d’euros (sur quatre milliards de mesures de redressement).

Le ministre des Finances Michel Sapin justifie cette décision par la très faible inflation attendue cette année et sa volonté de « maintenir le niveau d’effort fixé dans le plan d’économies de 50 milliards d’euros » d’ici à 2017.

Médicament et prescriptions sollicités

Selon la copie budgétaire du gouvernement, les dépenses d’assurance-maladie 2015 seront « régulées en gestion » pour atteindre un objectif d’évolution de 2,05 % (au lieu de 2,1 %) par rapport à l’exécution 2014 (intégrant une sous-consommation de 300 millions d’euros l’an passé).

Pour réduire les dépenses de santé (et trouver le milliard manquant), le ministère veut accélérer les mesures d’économies déjà programmées sur l’efficience de la dépense à l’hôpital (500 millions d’euros), la rationalisation des prix des produits de santé et la promotion des génériques (1,1 milliard d’euros), la pertinence des prescriptions (1,2 milliard d’euros) et le virage ambulatoire « pour assurer l’adéquation et la pertinence des prises en charge en établissement » (400 millions d’euros).

Un Ondam à 1,75% en 2016

Mais le tour de vis sur les dépenses de santé se précise surtout... pour les deux prochaines années.

Dans le pacte de stabilité, le gouvernement a prévu de raboter très sensiblement l’Ondam [objectif national de dépenses d’assurance-maladie] qui n’augmenterait en 2016 que de 1,75 % au lieu de 2 % envisagé jusqu’à présent, supposant 2,2 milliards d’euros d’économies supplémentaires. Ce taux directeur historiquement bas de 1,75 % serait maintenu en 2017.

Extrêmement rigoureux, ces objectifs de dépenses maladie désormais gravés dans le marbre (et transmis à Bruxelles) ne sont pas anodins. Ils risquent de compliquer sensiblement les prochaines négociations tarifaires avec les médecins libéraux, dans le cadre de la future convention médicale, réduisant comme une peau de chagrin les marges de manœuvre financières.

A.B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 10 Commentaires
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 20.04.2015 à 00h53

« En gros: baisses supplémentaires de prix des médicaments (faudra pas s'étonner des faillites de pharmacies et de l'augmentation des ruptures de stocks quand les labos et les grossistes enverront les Lire la suite

Répondre
 
jean-bernard d Médecin ou Interne 17.04.2015 à 19h38

« Que l'on dépense mieux : oui , sauf que la Médecine est un art difficile . Que l'on dépense moins , non , parce que c'est refuser au peuple d'être soigné ! Tout ça pour une vulgaire question de fri Lire la suite

Répondre
 
bloy Médecin ou Interne 16.04.2015 à 11h51

« Avec leurs petits salaires, que nos excellences achètent et lisent ! le livre du docteur HAMON de la FMF et celui d'Agnés VERDIER MOLINIE : " on va dans le mur " et ils boucheront le trou trou. »

Répondre
 
Raphaël L Médecin ou Interne 16.04.2015 à 10h55

« Un exemple entre autres : on oblige Médecins et Médecins-conseils à faire des protocoles ALD tous les 2 et 5 ans pour des affections qui durent souvent toute la vie...Est-ce cohérent ? La CNAM doit Lire la suite

Répondre
 
francoise a Médecin ou Interne 16.04.2015 à 00h41

« On renfloue bien les banques dont les directoires se gavent à nos frais : voitures de fonction, chèques vacances exorbitants, primes et redépensent donc aussi sec l'argent que "NOUS" leur prêtons to Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pollution de l'air : la DGS appelle à la vigilance pour les plus vulnérables

alternee

Alors que l'épisode de pollution de l'air aux particules fines PM10 s'étend sur l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Normandie, le... Commenter

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes-1

Le comité des internes de Reims Champagne-Ardenne (CIRC) et le CHU de Reims organisent depuis deux ans une journée pour accueillir les... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter