Temps de travail des internes : les hôpitaux réclament un report de la réforme, l’ISNI dénonce une « provocation »

Temps de travail des internes : les hôpitaux réclament un report de la réforme, l’ISNI dénonce une « provocation »

Christophe Gattuso
| 13.04.2015
  • Temps de travail des internes : les hôpitaux réclament un report de la réforme, l’ISNI dénonce une « provocation » - 1

La réforme du temps de travail des internes à l’hôpital, qui doit entrer en vigueur à compter du 1er mai 2015, est à l’origine d’un nouveau bras de fer entre les instances hospitalières et les internes.

L’Intersyndicat national des internes (ISNI) s’insurge contre une récente lettre de la Fédération hospitalière de France (FHF), des conférences des directeurs généraux, des présidents de CME, et des doyens de médecine, dans laquelle ils demandent à Marisol Touraine de repousser d’un semestre l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation sur le temps de travail.

Un décret du ministère de la Santé limite le temps de travail des internes en médecine, en odontologie et en pharmacie, à 48 heures par semaine, conformément à la réglementation européenne. Ce texte redéfinit également les obligations de service des internes en les découpant en 10 demi-journées par semaine, contre 11 auparavant, et vise à renforcer les conditions d’application du repos de sécurité.

Un changement culturel majeur à l’hôpital ?

« Cette réforme du temps de travail des internes constitue un changement culturel majeur dans la vie de nos établissements, invoquent la FHF et les conférences dans leur courrier. [...] Ce n’est pas en quelques semaines que les acteurs du monde hospitalier peuvent être pleinement opérationnels. »

« Les responsables de service qui avaient l’habitude d’avoir une présence effective de tous les internes (hors congés) du lundi au samedi midi, vont devoir instituer des roulements et réaliser de véritables plannings [...] pour assurer la présence des internes en service normal du lundi au samedi midi », argumentent encore les instances hospitalières, qui déplorent également le flou réglementaire (plusieurs arrêtés d’application du décret du 26 février ne sont pas parus).

Une demande de report insultante, selon l’ISNI

Les responsables hospitaliers affirment également que ces nouvelles exigences réglementaires vont les contraindre à « recruter » et pourraient « déstabiliser les établissements fragiles ».

Cette demande de report est perçue par l’ISNI comme une « provocation » car la réforme du temps de travail est discutée depuis deux ans : « Il nous semble insultant de demander un report de la mise en place de ce décret. [...] L’argument du changement culturel et des habitudes de services n’est pas recevable ! »

Selon l’Intersyndicat, c’est uniquement la menace de sanctions financières qui pousse les établissements à se préoccuper du sujet. « Les internes n’ont pas à payer le prix des difficultés financières ou de gestion des établissements, il en va de la qualité de leur formation mais surtout de la sécurité des soins », conclut l’ISNI.

En octobre 2014 déjà, la FHF et les conférences hospitalières avaient fait part à Marisol Touraine de leur « profonde inquiétude » à l’idée d’intégrer le samedi matin dans la permanence des soins. Le samedi matin de garde doit être expérimenté dans plusieurs facultés.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
Philippe H Médecin ou Interne 14.04.2015 à 11h01

« Tiens tiens tiens... Les Internes étaient considérés comme des étudiants qui coûtent de l'argent, et maintenant "on" a besoin d'eux pour faire tourner les Services ? Enfin la preuve que l'absence de Lire la suite

Répondre
 
ETIENNE R Médecin ou Interne 14.04.2015 à 00h25

« Réponse au médecin qui s'appelle ADMB :
Les praticiens hospitaliers, écrivez-vous, sont à 35 heures par semaine.
Pourriez-vous nous préciser dans quel hôpital vous avez observé ce fonctionnement m Lire la suite

Répondre
 
ADMB Médecin ou Interne 13.04.2015 à 21h54

« Les PH sont à 35 heures et on demande aux internes de travailler plus que les 48 heures autorisées par la réglementation européenne et de se passer de la journée de récupération post-garde. Il est v Lire la suite

Répondre
 
TXM Médecin ou Interne 14.04.2015 à 02h31

« 35 heures ! belle utopie. Sachez que la semaine des PH est limitée à 48 heures. C'est logique qu'il en soit de même pour les internes. »

Répondre
 
o . r . Autre Professionnel Santé 13.04.2015 à 20h29

« La demande de report n'est pas insultante en soi; elle démontre simplement que l'hôpital et ses dirigeants sont infichus de penser de nouveau paradigme dans l'organisation hospitalière. On se conten Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Épilepsie : l'ANSM alerte sur le risque de décès liés à l'utilisation hors AMM du Prodilantin

ansm

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les médecins des services d'urgence, de... 1

Calomniée mais confortée, l'interne Sabrina Ali Benali s'explique

Sabrina Ali Benali

Sa vidéo postée sur Facebook le 11 janvier a été vue 11 millions de fois. Un record. L’interne Sabrina Ali Benali y interpelle la ministre... 60

Primaire à gauche : pleins feux sur la santé, la protection sociale et les mutuelles !

debat

Jeudi soir, la première demi-heure du troisième débat de la primaire à gauche a montré à quel point la santé et la protection sociale sont... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter