Décès d’un patient dans le Tarn : information judiciaire contre un médecin, un ophtalmologiste et un pharmacien

Décès d’un patient dans le Tarn : information judiciaire contre un médecin, un ophtalmologiste et un pharmacien

08.04.2015

Trois professionnels de santé étaient entendus en garde à vue le 24 mars dernier, après le décès six mois auparavant d’un patient atteint d’une infection à l’œil. Le parquet d’Albi vient de donner une suite à cette affaire en ouvrant une information judiciaire pour « homicide involontaire ». Un médecin généraliste, un ophtalmologiste et un pharmacien sont impliqués .

« L’autopsie et les analyses toxicologiques ont révélé une possible intoxication par le médicament Malocide », contre la toxoplasmose, a déclaré à l’AFP le vice-procureur d’Albi, Pascal Suhard, confirmant une information du quotidien La Dépêche du Midi. Il appartiendra au juge d’instruction de décider ou non de la mise en examen des praticiens et il devrait vraisemblablement nommer un collège d’experts, notamment pour se prononcer sur le rôle d’un possible surdosage du médicament dans la mort du patient, a-t-on appris de même source.

« Une succession accablante de négligences », selon l’avocat de la victime

David C., 35 ans, père de deux enfants et habitant Arthès, dans le nord du Tarn, est mort en octobre 2014, dix jours après avoir entamé un traitement contre une infection oculaire, indiquait récemment l’avocate de sa famille, Me Jehanne Collard, en dénonçant « une succession accablante de négligences ». Selon l’avocate, « l’ophtalmologiste s’est trompé dans les doses », le pharmacien a délivré « sans sourciller » la Malocide, malgré le dosage manifestement excessif prescrit par le spécialiste.

La victime a eu « des malaises très sévères », mais le médecin généraliste puis l’ophtalmologiste lui ont dit de poursuivre son traitement, a ajouté l’avocate Hospitalisé dans un état critique à Albi puis à Castres, le patient est mort deux jours plus tard. Sa compagne a déposé plainte le lendemain.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
KLAUSS Médecin ou Interne 10.04.2015 à 20h21

« De plus en plus de procés,de "gains à venir",et de travail pour le secteur "justice et assureurs" !
Voilà ce qui amène "la misère" à faire de plus en plus de procés ! »

Répondre
 
JEAN FRANCOIS C Médecin ou Interne 09.04.2015 à 17h25

« Quelle dose ? Quelle surveillance biologique ? Quel traitement associé ? Quelle atteinte oculaire ? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... 2

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 8

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter