Le SML réclame à nouveau le retrait de la loi de santé... et mise déjà sur le Sénat

Le SML réclame à nouveau le retrait de la loi de santé... et mise déjà sur le Sénat

03.04.2015

Le Syndicat des médecins libéraux (SML) a réitéré sa demande de retrait du projet de loi de santé lors d’une entrevue auprès de Gérard Larcher, président du Sénat. Un entretien qui « s’est très bien passé », assure le Dr Éric Henry, président du SML. « On est pour le retrait parce que cette loi est mal écrite, on veut l’écriture d’une nouvelle loi », souligne le Dr Henry.

Selon le syndicat, l’élaboration d’une « véritable réforme » doit impérativement passer par une nouvelle phase de concertation avec tous les professionnels. Le SML a également proposé une rencontre à Alain Milon, président UMP de la commission des Affaires sociales du Sénat, ainsi qu’aux présidents de groupe du Sénat, pour leur détailler « les dangers de ce projet de loi ». Le président du SML fait valoir que la grande conférence de la santé annoncée par Manuel Valls serait l’occasion « de réécrire quelque chose de neuf ».

Pour le SML, ce texte « liberticide et d’étatisation » aura des répercussions qui dépassent le cadre de la santé. « C’est un projet de société aux conséquences sociales profondes », juge le Dr Henry.

S. M.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
Philippe S Médecin ou Interne 04.04.2015 à 07h15

« Ainsi les politiques de droite vont mieux écrire les texte que ceux de gauche, il y en a encore qui croient aux mirages politiciens, c'est presque beau ! Le temps dira ce qu'il en est. »

Répondre
 
MD chirurgien Médecin ou Interne 04.04.2015 à 10h49

« La question n'est pas là. Le cancer de notre pays est le traitement idéologique des problèmes.

Vous croyez que l'étatisation et la disparition progressive de la médecine libérale va permettre aux Lire la suite

Répondre
 
René L. médecin. Médecin ou Interne 04.04.2015 à 14h07

« La droite ou la gauche, n'ont aucun intérêt à défendre l'artisanat médical, les professions indépendantes étaient traditionnellement défendues par le centre, la démocratie sociale, le scrutins major Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dix cliniques ferment par an : la FHP dénonce le « goût amer » du quinquennat Touraine

clinique

Lamine Gharbi ne regrettera pas Marisol Touraine au ministère de la Santé. À un mois du premier tour de la présidentielle, le patron de la... 2

Implants mammaires : la FDA recense 359 cas de lymphomes (LAGC) dont 9 décès

implants mammaire

L'agence américaine des médicaments (FDA) a reçu, au 1er février 2017, 359 notifications de lymphomes anaplasique à grandes cellules (LAGC)... Commenter

Baisse des forfaits dialyse : les néphrologues libéraux et la FHP consternés

dialyse

« Consternation », « inégalité et inquiétude ». Tels sont les mots du Syndicat des néphrologues libéraux (SNL) pour décrire la baisse des ta... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter