Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme : les associations s’inquiètent d’un amendement à la loi de santé

Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme : les associations s’inquiètent d’un amendement à la loi de santé

02.04.2015

Quelques dizaines de parents d’enfants autistes se sont rassemblées ce jeudi devant le ministère de la Santé, pour défendre le droit à la scolarisation de leurs enfants et le développement de méthodes innovantes de prise en charge. « Nous sommes ici pour défendre les méthodes éducatives et comportementales innovantes, qui donnent de bons résultats, la scolarisation en milieu ordinaire et le respect des choix parentaux de prise en charge », a expliqué à l’AFP M’Hammed Sajidi, président Vaincre l’autisme, l’association qui a organisé ce sit-in à l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. Vaincre l’autisme, comme d’autres associations de parents, s’inquiète notamment d’un amendement socialiste au projet de loi santé, portant sur la mise en place d’un « dispositif permanent d’orientation » au sein des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), à partir des « besoins » de la personne et des « ressources mobilisables ». Les parents craignent que ce texte donne « les pleins pouvoirs » aux MDPH, qui pourraient décider « unilatéralement » d’envoyer les enfants dans des établissements en Belgique, faute de places en France, dans des hôpitaux de jour ou même des hôpitaux psychiatriques.

Un bilan d’étape le 16 avril

Vaincre l’autisme s’oppose également au 3e plan autisme, lancé en 2013, qui « veut renforcer l’existant au lieu d’innover », explique l’association. Dans une enquête réalisée auprès de 700 familles par la Fondation FonDamental et le site Doctissimo, révèle que dans la moitié des cas parents sont mécontents de la prise en charge de l’autisme en France. Ils pointent « les diagnostics trop tardifs, le manque de coordination des professionnels impliqués et la persistance d’une approche psychanalytique inadaptée » qui concerne encore un enfant sur 5.

Dans un communiqué, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, et la secrétaire d’État en charge du handicap, Ségolène Neuville, ont affirmé leur « engagement pour améliorer l’accompagnement des personnes autistes ». Le ministère que, dans le cadre du 3e plan, le gouvernement a investi 205 millions d’euros, dont 195 millions d’euros pour l’évolution de l’offre médico-sociale. Un bilan d’étape du plan et des « nombreuses avancées réalisées depuis son lancement » sera effectué lors d’un Comité national autisme le 16 avril, et des mesures seront annoncées pour « garantir la qualité du parcours des personnes autistes », ont annoncé les deux ministres.

Dr Lydia Archimède
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
KLAUSS Médecin ou Interne 03.04.2015 à 02h19

« On sait très bien ce qui se passe en Belgique avec les handicapés !
c'est CEUSESKU 2 ! Honte à ceux qui veulent faire cela, on est plus en RUSSIE d'aprés guerre ! »

Répondre
 
ERIC M Médecin ou Interne 02.04.2015 à 19h43

« Pourquoi personne ne relaye l'information que le monsieur Sadji, très virulent et excité, a été mis en cause dans un rapport de l'IGAS, trouvable facilement sur Internet et mis en ligne en milieu d Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
desert

La démographie chancelle dans la capitaleParis, futur désert médical ? Abonné

Année après année, la capitale perd ses médecins libéraux, spécialement ses généralistes. Coût exorbitant du foncier et des loyers, poids des charges, difficultés de circulation, mise aux normes, concurrence du public : les raisons de la crise libérale ne manquent pas et les autorités peinent à trouver des remèdes. 3

Épilepsie : l'ANSM alerte sur le risque de décès liés à l'utilisation hors AMM du Prodilantin

ansm

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les médecins des services d'urgence, de... 2

Un quart des patients éviteraient des biopsies inutilesL'IRM défend sa place en 1e intention dans le cancer de la prostate Abonné

irm prostate

Une IRM mutiparamétrique permettrait d'éviter les biopsies inutiles chez un patient sur quatre, suggère l'étude PROMIS dans «The Lancet ».... 1

Réforme du troisième cycle : les jeunes voient rouge, s'estimant exclus des discussions

internes

Le torchon brûle autour de la réforme du troisième cycle des études médicales. L'Intersyndicat national des internes (ISNI) et... 5

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter