Du recyclage hospitalier au jeu vidéo, l’épopée des P’tits Doudous du CHU de Rennes

Du recyclage hospitalier au jeu vidéo, l’épopée des P’tits Doudous du CHU de Rennes

27.03.2015
  • Du recyclage hospitalier au jeu vidéo, l’épopée des P’tits Doudous du CHU de Rennes-1
  • Du recyclage hospitalier au jeu vidéo, l’épopée des P’tits Doudous du CHU de Rennes-2
  • Du recyclage hospitalier au jeu vidéo, l’épopée des P’tits Doudous du CHU de Rennes-3
  • Du recyclage hospitalier au jeu vidéo, l’épopée des P’tits Doudous du CHU de Rennes-4

Il reste encore une 35 jours aux P’tits Doudous pour rassembler 55 000 euros grâce à la générosité des internautes fréquentant le site de financement participatif Ulule. Grâce à cet argent, les membres de cette association de personnels soignants du CHU de Rennes espèrent étendre à d’autres CHU les solutions high-tech qu’ils ont imaginées pour rendre plus supportable le séjour des enfants en chirurgie pédiatrique.

À chaque étape un jeu différent

Plus précisément, c’est le jeu sur tablette « Le Héros c’est toi », développé gracieusement par la société Niji et le designer Benjamin Chavigner, qui doit bénéficier de l’aide des internautes.

Le jeu est conçu pour accompagner le parcours de l’enfant, de la chambre jusqu’à l’anesthésie. « C’est un moment très dur. Les enfants sont séparés de leurs parents et passent devant plusieurs personnes qu’ils ne connaissent pas, explique l’infirmière anesthésiste Nolwenn Febvre qui a fondé les P’tits Doudous. Le jeu n’est pas là pour extraire les enfants de la réalité de l’hôpital mais pour les impliquer et assurer une continuité tout en les amusant. »

Étape par étape

Dans la chambre, l’enfant commence par un jeu d’images cachées en lien avec la prise de tension artérielle, un exercice considéré comme périlleux par les infirmières. Vient ensuite un jeu de memory pour patienter avant que le lit ne quitte la chambre. Dans sa troisième version le jeux suivant se déclenche lorsque la tablette, et donc l’enfant, passe à proximité d’une borne positionnée stratégiquement. L’enfant doit par exemple appuyer sur des icônes représentant les portes et les affiches placardées dans le couloir. Des messages et des photos des parents récompensent chaque succès.

« En vérité, c’est un peu comme dans l’École des Fans, s’amuse Nolwenn Febvre, même si l’enfant échoue, il a droit à son encouragement ». Après un dernier jeu au cours duquel il faut faire « tomber » les poissons peints sur le plafond dans la tablette, les choses sérieuses commencent avec le jeu des montagnes dont le rôle est d’accompagner l’anesthésie. Le petit patient doit trouver un appareil respirateur dans la salle et le jeu le met eu défi de respirer « au rythme des montagnes ».

À chaque étape, l’enfant communique sur son état d’esprit en appuyant sur des smileys ce qui permet à l’équipe chirurgicale d’avoir un retour sur ses pratiques. Depuis l’arrivée du jeu, Nolwenn Febvre indique avoir observé « une baisse de 80 % des prémédications ». Une anesthésiste du service écrit sa thèse sur l’utilisation du jeu tandis que des élèves infirmiers réalisent un mémoire de master sur la pertinence des smileys comme score de douleur en remplacement de l’échelle des visages.

 

Paradoxalement, l’histoire des P’tits Doudous a commencé… par l’envie d’en finir. En 2010, Nolwenn Febvre envisage d’arrêter sa carrière d’infirmière anesthésiste, terrassée par les cris et les pleurs des enfants. Un peu par hasard, elle prend contact avec le fabriquant breton de doudous « Moulin Roty » qui lui offre un carton de peluches à distribuer aux jeunes malades. Pour Nolwenn Febvre, c’est un déclic : « Les enfants ne le prenaient pas comme un cadeau mais comme un trophée, avant de partir de la salle de réveil. »

Changer le cuivre en or

L’association des P’tits Doudous est créée pour pronlonger cette première expérience, mais elle a besoin d’argent pour lancer son action. Elle le trouvera dans les poubelles des blocs opératoires de l’Hôpital Sud. Une véritable filière de récupération des fils de cuivre des bistouris et de l’inox des lames d’intubateurs en mise en place. Du chirurgien qui ne jette plus ses bistouris au technicien qui le désinfecte, un protocole est mis au point avec la direction du CHU. Depuis 2011, l’association a récupéré plus de 3 tonnes de métal. À plus 1 500 euros la tonne, cela représente un bon paquet de doudous et de jouets.

Le développement original du jeu « Le Héros C’est toi » a été quant à lui rendu possible grâce aux 15 000 euros d’un appel à projet remporté auprès de la société allemande B. Braun. Les P’tits Doudous ont depuis été contactés par plusieurs équipes chirurgicales désireuses d’appliquer chez eux leur protocole de recyclage et leur jeu.

Le financement participatif doit permettre ce déploiement, sans que cela coûte un centime aux 15 hôpitaux intéressés par le projet. Un logiciel d’édition est également prévu pour que les personnels hospitaliers puissent faire des avatars qui leur ressemblent. Si l’objectif de 55 000 euros est atteint, les P’tits Doudous proposeront 15 kits complets comprenant 2 iPads avec l’application « Le Héros c’est toi », les 4 posters illustrés présents dans le jeu, ainsi que des poissons et des doudous Moulin Roty. Si le projet atteint 100 000 euros, le jeu sera traduit en anglais pour répondre aux demandes d’hôpitaux de Jersey, de Montréal et de Lausanne.

Damien Coulomb
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter