« Ancien malade des hôpitaux de Paris » - Un monologue hilarant !

« Ancien malade des hôpitaux de Paris »Un monologue hilarant !

26.03.2015

Mis en scène par Benjamin Guillard, Olivier Saladin interprète de manière irrésistible ce « monologue gesticulatoire » de Daniel Pennac, qui amusera sans doute particulièrement le public concerné.

  • Olivier Saladin à l'hôpital

Théâtre

Sur la scène du Théâtre de l’Atelier, Olivier Saladin se présente sobrement : pantalon sombre et chemise blanche. On distingue quelques éléments scéniques qui peuvent évoquer l’ameublement d’un hôpital. Il s’adresse à un monsieur du premier rang, à qui il offre un petit café, et va raconter une histoire qui remonte à vingt ans auparavant. « J’étais de garde aux urgences du CHU Postel-Couperin. » C’était un dimanche soir… « Ancien malade des hôpitaux de Paris » parle médecine, hôpital, soins attentifs, panique. Un vrai film d’aventures en une heure quinze chrono !

On ne peut résumer tout ce qui advient dans cette nuit homérique. Au centre, un patient qui commence simplement en disant qu’il ne se sent pas bien, mais tous les médecins présents vont devoir s’en occuper… N’en disons pas plus, car, si vous ne connaissez pas ce texte de Daniel Pennac vous allez beaucoup vous amuser. Il y a une montée des angoisses, des rebondissements, des coups de théâtre. De la peur, des décisions. C’est d’une cocasserie continue.

Dirigé avec sobriété par Benjamin Guillard, le comédien merveilleux qu’est Olivier Saladin, que l’on a connu évidemment dans les aventures menées par Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff et qui fait partie aujourd’hui de la galaxie de François Morel, nous éblouit.

Il est extraordinaire. Sans doute le texte a-t-il été très légèrement allégé. Mais ce que Daniel Pennac nomme « monologue gesticulatoire » est en fait prêt à consommer au théâtre. Olivier Saladin est très fin, très humain. Il tient le rythme. Il y a en lui l’affolement du narrateur et toute son humanité. Nous ne dirons rien de la chute… inattendue.

On rit sans cesse, d’un rire franc et heureux, toutes générations confondues. Cette médecine-là fait beaucoup de bien !

Théâtre de l’Atelier, à 21 heures du mardi au samedi, à 15 heures le dimanche. Durée : 1 h 15. Tél. 01.46.06.49.24, www.theatre-atelier.com. Texte publié par Folio, n° 5873.
Armelle Héliot
Source : Le Quotidien du Médecin n°9398

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Bilan des ECNi 2016 : moins de candidats, les jeunes ont cartonné, l'ophtalmo au top !

ecni

La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), en partenariat avec le Centre national de gestion... 1

Les gastro-entérologues veulent sensibiliser les Français à la prévention des cancers digestifs

gastro

À l'occasion des Journées francophones d’hépatogastroentérologie et d’oncologie digestive (JFHOD), la Société nationale française de gastro-... Commenter

Attentats, situation exceptionnelle : en Bourgogne-Franche-Comté, les médecins libéraux s’organisent

blondet

L’URPS médecins libéraux Bourgogne-Franche-Comté organise ce vendredi, à Beaune, une soirée d’information pour présenter à la profession et... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter