Accompagnement sexuel des handicapés - Un 1er stage organisé près de Strasbourg relance le débat

Accompagnement sexuel des handicapésUn 1er stage organisé près de Strasbourg relance le débat

19.03.2015

Organisé la semaine dernière dans un hôtel des environs de Strasbourg, le premier « stage de formation à l’accompagnement sexuel des personnes handicapées » a accueilli 13 participants, encadrés par un psychologue sexologue, une avocate et des masseurs. À l’origine de cette formation, un écrivain et conférencier atteint depuis l’enfance d’amyotrophie spinale, Marcel Nuss, infatigable défenseur du droit à l’autonomie des personnes handicapées, y compris en matière sexuelle.

Autorisée dans de nombreux pays, mais interdite en France car assimilée à du proxénétisme, la mise en relation, par une association spécialisée, d’accompagnants sexuels et de personnes handicapées est une réponse à l’isolement sexuel de ces dernières.

« Nous ne sommes pas des proxénètes mafieux », s’amuse Marcel Nuss qui, au-delà de la sexualité, déplore « le manque de liberté individuelle face à tous les grands sujets de l’existence, de la GPA à la fin de vie ». Loin de se laisser...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Grippe : l'Ordre réclame la vaccination obligatoire des médecins

bouet voeux

Le Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) est favorable à une vaccination obligatoire des praticiens contre la grippe, et plus... 89

Bilan en demi-teinte des expérimentations d'alternatives à la PACES

paces

Les alternatives à la première année commune aux études de santé (PACES) expérimentées depuis deux ans dans dix facultés ont entraîné une... 1

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes » Abonné

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes »-1

Candidat à la primaire sous les couleurs de l'Union des démocrates et écologistes (UDE), Jean-Luc Bennahmias veut désengorger les urgences... 3

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter