Loi de santé : les internes de médecine générale de l’ISNAR-IMG appellent à la grève fin mars

Loi de santé : les internes de médecine générale de l’ISNAR-IMG appellent à la grève fin mars

18.03.2015
  • Loi de santé : les internes de médecine générale de l’ISNAR-IMG appellent à la grève fin mars - 1

Le Syndicat des internes de médecine générale de Lyon (SyRel-IMG) a appelé ce mercredi les internes à se mettre en grève totale des activités de service, garde et astreinte, pour une durée de trois jours, les 25, 26 et 27 mars, et annonce que ce mouvement sera « reconductible ».

Le syndicat s’insurge contre la décision d’une procédure accélérée d’examen du projet de loi retenue par Marisol Touraine et condamne une « précipitation ».

L’ISNI en pleine réflexion

Dans la foulée du SyRel, l’Intersyndicale nationale autonome représentative des internes de médecine générale (ISNAR-IMG) invite les internes de médecine générale à se mettre en grève du 25 au 27 mars. « Chaque ville se positionnera en assemblée générale, explique Trystan Bacon, porte-parole de l’ISNAR-IMG. Le préavis de grève que nous avons déposé le 2 février continue de courir. »

L’Intersyndicat national des internes (ISNI), qui était à l’origine de la manifestation à Paris le 15 mars avec les chefs de clinique (ISNCCA), décidera dans les prochains jours des suites à donner au mouvement de contestation au projet de loi de santé après avoir examiné les amendements déposés à l’Assemblée nationale. Un mouvement de grève illimitée est également à l’étude.

Ch.G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
mangouste Médecin ou Interne 19.03.2015 à 23h13

« Ce projet annonce la fin de la médecine libérale, pour devenir une médecine étatisée. Qu'en est-il d'une augmentation du C ou du CS qui actuellement devient impérative sinon les dépassements qui ne Lire la suite

Répondre
 
Hervé M Médecin ou Interne 18.03.2015 à 23h33

« Sachez que le projet est d'une envergure qu'on n'imagine pas. Tout n'est pas dit... Loin de là ! »

Répondre
 
Philippe P Médecin ou Interne 18.03.2015 à 23h02

« Bravo: enfin des décisions courageuses pour lutter contre cette MST virulente ! »

Répondre
 
KOUROS G Médecin ou Interne 18.03.2015 à 19h13

« Bravo, il ne faut pas lâcher, et les libéraux peuvent vous aider financièrement s'il le faut. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
desert

La démographie chancelle dans la capitaleParis, futur désert médical ? Abonné

Année après année, la capitale perd ses médecins libéraux, spécialement ses généralistes. Coût exorbitant du foncier et des loyers, poids des charges, difficultés de circulation, mise aux normes, concurrence du public : les raisons de la crise libérale ne manquent pas et les autorités peinent à trouver des remèdes. 3

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

Un quart des patients éviteraient des biopsies inutilesL'IRM défend sa place en 1e intention dans le cancer de la prostate Abonné

irm prostate

Une IRM mutiparamétrique permettrait d'éviter les biopsies inutiles chez un patient sur quatre, suggère l'étude PROMIS dans «The Lancet ».... 1

Radié par l'Ordre pour non-paiement de ses impôts, un généraliste réhabilité par le conseil d'État

radié

Le fait pour un praticien de ne pas avoir payé ses impôts constitue-t-il un comportement de nature à déconsidérer la profession ? Oui, à en... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter