Contre la manif, les syndicats hospitaliers ne saboteront pas le projet de loi de santé

Contre la manif, les syndicats hospitaliers ne saboteront pas le projet de loi de santé

13.03.2015

Le projet de loi de santé si décrié par les étudiants, les internes, les chefs et les médecins libéraux a trouvé un écho favorable auprès des cinq intersyndicales de praticiens hospitaliers.

Avenir hospitalier, la CMH, la CPH, l’INPH et le Snam-HP l’ont fait savoir ce vendredi dans pas moins de trois communiqués de presse, dont un commun.

« Nécessaire pour l’hôpital et la santé publique », le texte défendu par Marisol Touraine a engendré un « vif espoir » à l’hôpital, relatent les centrales syndicales, unanimes.

Réagissant aux revendications libérales, Avenir hospitalier et la CPH jugent que « le retrait ou le report aux calendes grecques [du texte] porteraient un préjudice considérable à l’hôpital public et à la santé de nos concitoyens ».

Les deux intersyndicales « refusent de saboter un texte auquel [elles] ont consacré beaucoup de temps et d’énergie afin qu’il voie le jour ».

Dans leur ensemble, les praticiens hospitaliers demandent « l’abrogation des dispositions les plus néfastes » de la loi Bachelot sur la gouvernance des hôpitaux, avec un rééquilibrage entre les pouvoirs directorial et médical. Pour cela, les modalités de nomination des responsables médicaux et managériaux (chefs de pôle, entre autres) « doivent être revues ».

Plus de moyens pour l’hôpital

Les intersyndicales aspirent également à voir les groupements hospitaliers de territoires portés par les médecins et validés par les commissions médicales d’établissement.

Quant à l’attractivité des carrières médicales hospitalières, les intersyndicales travaillent à les restaurer « rapidement »dans le cadre de la mission Le Menn.

Enfin, les PH réclament des « moyens suffisants » pour l’hôpital public.

De son côté, l’INPH milite en plus pour la promotion du développement professionnel continu (DPC) à l’hôpital. Elle réclame une suffisance de moyens, l’indépendance dans la réalisation du DPC, la séparation avec le dispositif équivalent pour les libéraux et un fonds propre FMC géré « au plus près des PH ».

« Nous avons besoin de cette loi, conclut l’INPH. Le réalisme commande que nous accompagnions la mise en œuvre de dispositions contenues dans ce projet de loi. »

A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 17 Commentaires
 
14.03.2015 à 08h47

« Curieux et affligeants certains commentaires ! S'agit-il d'un site faisant office de "défouloir", dans l'anonymat le plus total ?J'espère que cela, au moins, fait du bien à ceux qui s'y expriment ai Lire la suite

Répondre
 
15.03.2015 à 19h16

« Internet: le Café du commerce sans se déplacer. »

Répondre
 
14.03.2015 à 11h52

« Je viens seulement de réaliser qu'il était possible de signer ses messages sur ce site, moins anonyme donc que ce qu'il m'avait semblé!
Veuillez m'en excuser . j'ai rédigé le message de ce matin à Lire la suite

Répondre
 
13.03.2015 à 23h19

« Faîtes les 3 milliards d'économie qu'elle vous demande et après on en reparle de la qualité de la Santé en France... sans rire espérez vous qu'elle annule la dette hospitalière pour votre soutien à Lire la suite

Répondre
 
14.03.2015 à 14h02

« Incroyable cette demande de moyens de l'hôpital public alors qu'ils font tout suite à la loi Bachelot pour récupérer les activités du privé.
Exemple : Bourg de 10 000 habitants de la Haute Loire, 25 Lire la suite

Répondre
 
14.03.2015 à 13h50

« Redresseurs de torts de l'orthographe est-ce utile ? Surement quand on n'a rien à dire ! »

Répondre
 
13.03.2015 à 23h17

« Rien d'étonnant , tout le monde sait que pelloux , prudhomme , rachel boscher ... ne peuvent que soutenir cette loi , vu leur bord politique ; par contre quel mépris pour leurs jeunes collègues hosp Lire la suite

Répondre
 
13.03.2015 à 23h13

« Interdiction des PH d'aller dans le privé, si c'est pas de la dictature cette loi »

Répondre
 
13.03.2015 à 21h41

« Je suis PH et je soutiens la manifestation ! »

Répondre
 
14.03.2015 à 11h01

« Nous aussi au SNNPEH (Syndicat National des Pédiatres des Etablissements Hospitaliers) !
Nous soutenons les internes, les odontologues en formation, les chefs de clinique et les jeunes médecins hos Lire la suite

Répondre
 
14.03.2015 à 10h36

« Nous aussi !
Voici un extrait de notre COMMUNIQUE du du 13 mars 2015: Syndicat National des Pédiatres des Etablissements Hospitaliers (SNPEH), 15 rue Beaugrenelle 75015 PARIS
Nous soutenons les inte Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Santé au travail, médiateurs, coaching : comment Touraine veut « soigner les soignants » dans les hôpitaux

touraine

Attendu depuis des mois par la communauté hospitalière, le plan d'action du gouvernement visant à améliorer les conditions de travail des... 3

Vaccination par les pharmaciens, protection maternité : le budget de la Sécu définitivement adopté

vaccin ph

Le Parlement a adopté définitivement ce lundi, par un ultime vote de l'Assemblée nationale, le PLFSS 2017 (projet de loi de financement de... Commenter

Le nombre de cancers a augmenté de 33 % entre 2005 et 2015 dans le monde

En 2015, 17,5 millions de cas de cancer ont été recensés dans le monde, ainsi que 8,7 millions de décès, selon la dernière édition du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter