Les généralistes de MG France réclament du carburant pour amorcer le virage ambulatoire

Les généralistes de MG France réclament du carburant pour amorcer le virage ambulatoire

06.03.2015
  • 1425651945592120_IMG_149267_HR.jpg

« L’année 1958 a été celle des CHU ; 2015 doit être l’année des soins primaires et du virage ambulatoire », a plaidé le Dr Claude Leicher, président de MG France à l’occasion d’un colloque organisé par son syndicat, à Paris.

« Notre système de santé ne peut pas continuer à consacrer 38 % de ses dépenses de santé à l’hospitalisation, a poursuivi le patron du syndicat de généralistes. Il faut flécher davantage de moyens vers le médecin traitant. »

Le Pr Pierre-Louis Druais, président du Collège de médecine générale, et auteur d’un récent rapport sur la place et le rôle de la médecine générale dans le système de santé, a également rappelé le nécessaire investissement financier que devrait entraîner la loi de santé. « Il faut des fonds dédiés pour investir dans l’organisation des soins primaires », a-t-il déclaré.

Équité de rémunération

Le rapport qu’il a récemment remis à la ministre de la Santé réclame l’équité de rémunération entre les généralistes et les autres spécialités et l’affectation d’une partie de l’ONDAM (400 millions d’euros par an) pour moderniser les lieux d’exercice, rémunérer les tâches du médecin traitant, et lutter contre les inégalités de santé. « Aujourd’hui, un généraliste emploie en moyenne 0,3 secrétaire, c’est un scandale », a-t-il déclaré, en réponse à un médecin qui regrettait l’absence d’aide de l’État pour salarier du personnel.

Selon une enquête réalisée par Opinion Way* pour MG France, le virage ambulatoire est également une attente des Français. 55 % des sondés s’inquiètent de ne pas trouver de nouveau médecin traitant lorsque leur généraliste partira à la retraite. Les patients attendent surtout de leur généraliste qu’il puisse leur proposer un rendez-vous rapide (30 %), et 35 % souhaitent pouvoir être en contact avec une secrétaire (pour la prise de rendez-vous) ou une personne à l’accueil.

* Sondage réalisé les 11 et 12 février 2015 auprès d’un échantillon national représentatif de 1006 individus âgés de 18 ans et plus.

Christophe Gattuso
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
07.03.2015 à 00h03

« Parole et parole et parole »

Répondre
 
06.03.2015 à 18h05

« Allez et un petit nuage , trois coups de tam tam et le tour est joué, on commence le démantèlement "hôpital"! »

Répondre
 
08.03.2015 à 18h47

« Pour plus tard, dispensaire dans château, église et dispensaire vacant
Ce sera pas beau le travail "d'hospitalier" ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La CNAM généralise une plateforme pour lutter contre le renoncement aux soins

revel

Nicolas Revel, directeur général de la caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) a annoncé ce mardi la généralisation à l'ensemble du... Commenter

Un chirurgien de l'hôpital de Roubaix soupçonné de violences envers des patients et personnels

roubaix

Le conseil départemental de l'Ordre des médecins (CDOM) du Nord a ouvert une enquête hier, lundi, sur un chirurgien de l'hôpital Victor... Commenter

Des élus bourguignons manifestent pour l'ouverture d'une première année de médecine à Nevers

Une vingtaine d'élus de la Nièvre (Bourgogne-Franche-Comté), dont le président PS du département, Patrice Joly, se sont rassemblés lundi à... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter