L’OMS a annoncé la composition du vaccin contre la grippe saisonnière 2015-2016

L’OMS a annoncé la composition du vaccin contre la grippe saisonnière 2015-2016

02.03.2015
  • 1425315739590848_IMG_148848_HR.jpg

L’hiver prochain, dans l’hémisphère nord, le vaccin contre la grippe saisonnière aura une composition identique à celle décidée en septembre pour l’hémisphère sud, a annoncé l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Deux souches vaccinales diffèrent par rapport au vaccin 2014-2015, pour les virus B et H3N2. Le choix a été marqué par l’émergence d’un variant dominant A (H3N2), qui a mis à mal l’efficacité vaccinale lors de la dernière épidémie.

Le réseau de surveillance de la grippe de l’OMS, le GISRS (acronyme anglais pour « Global Influenza Surveillance and Response System ») recommande que le vaccin contienne les 3 virus suivants :

- Une souche analogue à A/California/7/2009 (H1N1) pdm09 ;

- Une souche analogue à A/Switzerland/9715293/2013 (H3N2) ;

- Une souche analogue B/Phuket/3073/2013.

Pour le vaccin tétravalent contenant deux virus B, l’OMS précise que le vaccin doit contenir les trois virus sus-listés, ainsi que le virus B/Brisbane/60/2008 (Victoria).

Un vaccin encore plus mauvais que prévu

Cette année, le vaccin antigrippal s’est avéré bien moins efficace que les années précédentes. De l’ordre de 23 % selon l’OMS par rapport à 50 à 70 % habituellement. Le taux de protection serait en réalité plus faible encore. Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) américains, l’efficacité contre la souche dominante H3N2 n’aurait été que de 18 %. La situation chez les enfants serait la pire, avec une protection de seulement 15 % chez les 2-8 ans. Le vaccin nasal serait même complètement inefficace.

La vitesse à laquelle le variant (H3N2) s’est imposé a beaucoup surpris. Identifiée la première fois en mars 2014 (alors que la composition du vaccin 2014-2015 était déjà décidée), la souche variante n’est devenue dominante qu’en septembre. Pour le Dr Joseph Breese, épidémiologiste au CDC : « C’est une situation très inhabituelle qu’une nouvelle souche se développe et devient dominante aussi rapidement après le début de la production vaccinale. »

Dr I.D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Généralistes et dentistes au top des recherches santé sur le site des Pages jaunes

pages jaunes

Dans leur troisième baromètre santé, les « Pages jaunes » décortiquent quelque 289 millions de requêtes effectuées par les internautes en... 1

À Saint-Lunaire, branle-bas de combat pour remplacer un généraliste

st lunaire

À Saint-Lunaire (Ille-et-Vilaine), station balnéaire près de Dinard, la prochaine saison touristique donne des sueurs froides à la mairie. L... 15

Perturbateurs endocriniens : 7 écolos contaminés jusqu’aux pointes des cheveux

Perturbateurs endocriniens : 7 écolos contaminés jusqu’aux pointes des cheveux-1

Quel lien existe-t-il entre la navigatrice et présidente de WWF-France Isabelle Autissier, Yann Arthus-Bertrand, Nicolas Hulot,... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter