« 20 fois merci, madame la ministre », le ras-le-bol d’un médecin blogueur

« 20 fois merci, madame la ministre », le ras-le-bol d’un médecin blogueur

28.02.2015
  • merci

Le remerciement en guise d’exutoire. C’est la formule choisie par le Dr Marion Lagneau (@crisetchuchote), gastroentérologue exerçant dans une clinique des Hauts-de-seine, pour exprimer son ras-le-bol. Dans un billet publiée sur son blog, « cris et chuchotements médicaux », la praticienne adresse ses 20 remerciements à la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Un texte ironique pour attirer l’attention sur les nombreuses contraintes et autres obligations auxquelles les médecins ont été soumis, bien malgré eux, au fil du temps, ou vont bientôt l’être, si la loi de santé venait à passer telle quelle.

Le tiers payant ? Merci madame la ministre, car « nous ne savons pas gérer l’argent, aussi avez-vous décidé qu’il serait mieux pour nous de ne plus faire régler les patients, ainsi nous n’aurons plus de chèques à déposer à la banque, ni de règlement par carte à encaisser » ironise le Dr Lagneau. La délégation de tâches ? « Vous faites tout pour nous soulager de la prise en charge des malades : les faire vacciner par d’autres, assurer leur suivi par la Sécurité sociale. »

Trop de réglementations, d'encadrement, d'agences...

Tout y passe. De l’informatisation forcée des médecins à l’inflation des tâches administratives en passant par l’encadrement des prescriptions et la multiplication des agences et autres autorités chargées de dicter aux médecins les bonnes pratiques.

« Aucune autre profession ne pourra se vanter de bénéficier sans avoir rien demandé, d’autant de conseils, de normes, de règlements, de directives et de contraintes que la nôtre » conclut le médecin sur son blog.

Bien sûr, toutes ces critiques ne visent pas seulement Marisol Touraine. « Cela concerne aussi ses prédécesseurs au ministère », nuance le Dr Lagneau qui dénonce une entreprise de destruction du corps médical depuis des années. « C’est à notre liberté de penser en tant que médecin que l’on s’en prend », regrette la praticienne.

Les coupables ? Tous ceux qui édictent de nouvelles règles et contraintes pour encadrer la profession, sans jamais avoir la moindre idée de ce que vivent les professionnels sur le terrain, au quotidien, estime le Dr Lagneau. Le 15 mars prochain, elle sera solidaire de tous les professionnels de santé qui défileront pour défendre la médecine libérale et s’opposer à la loi de santé de Marisol Touraine.

S. L.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 39 Commentaires
 
02.03.2015 à 16h09

« 2.5 fois plus de suicide chez les médecins que dans la population générale (JT du soir France 2 la semaine dernière)
ces contraintes et le manque de reconnaissance en sont en grosse partie la cau Lire la suite

Répondre
 
01.03.2015 à 10h31

« Il suffit de se déconventionner,et tous les guignols des différentes administrations ne pourront plus justifier leurs salaires pour des missions disparues.Bref,osons le vrai libéral, puisque c'est t Lire la suite

Répondre
 
03.03.2015 à 07h46

« Bien dit !!! »

Répondre
 
28.02.2015 à 19h42

« On pouvait refuser les ROSP, l'informatisation standardisée. Je l'ai fait et je me sens très bien, non vendu. On peut résister au système dans une certaine mesure, quand les syndicats ne se vendent Lire la suite

Répondre
 
07.03.2015 à 08h41

« J'ai fait comme toi , c'est déjà un pas vers la liberté , mais je pense que la prochaine étape pour nous si nous voulons vivre de notre métier est le déconventionnement , hélas !!!! »

Répondre
 
28.02.2015 à 15h14

« Vous dites : Vous faites tout pour nous soulager de la prise en charge des malades : les faire vacciner par d’autres....

Il vaudrait mieux écrire : faire vacciner ceux qui ne viennent pas nous voir Lire la suite

Répondre
 
28.02.2015 à 16h43

« Je pense que vous ne connaissez pas le TPG car la CPAM s'occupe du RO et les mutuelles de l'OC .
Il faudrait aussi vous posez la question "plus de Sécu" quid des professions libérales ? Nous n'en s Lire la suite

Répondre
 
28.02.2015 à 17h23

« " Le payeur n'est plus le patient mais la CPAM.." et les MUTUELLES!!!!.. Ce petit détail est d'importance me semble-t-il, non?. Le problème dépasse donc largement la disparition de la médecine génér Lire la suite

Répondre
 
28.02.2015 à 14h51

« Ah, il ne faut pas non plus oublier le "LINKYGATE" ou l'irradiation a domicile contrôlée par EDF, qui par la même occasion majore la facture ! Ceci est curieusement concomitant de la réduction (au s Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les dépassements rétablis à l'hôpital, une « insulte à la démocratie » selon les usagers

depassement

Le Collectif interassociatif sur la santé (CISS, usagers) s'offusque de la récente ordonnance rétablissant officiellement les dépassements... 9

Les consultations avancées de médecine générale par les hôpitaux ulcèrent la FMF

fmf

L'organisation par certains hôpitaux de consultations de médecine générale hors les murs de l'établissement, comme à Maubeuge (Nord), fait... 3

Gare au risque cardiovasculaire pendant la vague de froid, prévient la Fédération française de cardiologie

froid

Alors que la vague de froid s'étend ce mercredi à la quasi-totalité de la France, les appels à la vigilance se multiplient. La Fédération... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter