À Marseille, des mouchards dans les crocs pour garder les mains propres

À Marseille, des mouchards dans les crocs pour garder les mains propres

26.02.2015
  • 1424946773589633_IMG_148518_HR.jpg

L’Assistance publique - Hôpitaux de Marseille (AP-HM) teste actuellement une méthode originale pour combattre les infections nosocomiales et sensibiliser les personnels aux règles élémentaires d’hygiène.

À l’hôpital Nord, le service des maladies infectieuses du Pr Philippe Brouqui s’est porté volontaire au début de l’année pour expérimenter un accessoire vestimentaire d’un genre nouveau : le sabot connecté.

Similaire de forme aux crocs de l’ancienne ministre de la Santé à la suite d’un pari sportif, cette chaussure d’un genre nouveau est équipée d’une puce électronique qui, lorsqu’elle foule le tapis de sol connecté placé devant chaque diffuseur de solution hydroalcoolique, reconnaît le soignant, analyse le lavage de mains (temps de friction et taux de solution utilisée) puis enregistre le tout. Le chaussé est sifflé et se fait passer un savon en cas de non-respect du protocole.

800 000 infections nosocomiales en France

Basé sur la technologie des radiofréquences, ce système français de traçage que d’aucuns taxeront d’orwellien a pour but la prévention des infections nosocomiales contractées dans l’établissement, par la surveillance de l’ensemble de la chaîne de soins. Il a fait l’objet d’une étude spécifique en 2014.

Chaque année, 800 000 infections de ce type se déclarent en France, provoquant 10 000 décès. « Si l’on sait que la désinfection des mains […] reste le meilleur rempart contre ces infections, il était difficile jusqu’à présent de mesurer le respect de ces pratiques par les soignants », précise l’AP-HM. Désormais, c’est chausse faite.

A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 9 Commentaires
 
28.02.2015 à 15h23

« Action-réaction... A part siffler le chaussé, et colliger des taux et des chiffres, si ce système n’entraîne pas d'action corrective, mais pas sur le mode bien français de la culpabilité et de la sa Lire la suite

Répondre
 
28.02.2015 à 08h14

« A l HEGP j ai vu un homme politique sortir des WC sans se laver les mains...
Si si »

Répondre
 
27.02.2015 à 14h44

« Sachant qu'on ne trouve qu'exceptionnellement du papier toilette et du savon dans les WC destinés au public à l'aphm, je trouve que ça ne manque pas d'ironie... »

Répondre
 
27.02.2015 à 09h00

« Il faudra aussi connecter ces sabots au niveau des machines à café et salles de pause: ils pourront sonner en cas d'abus !!!»

Répondre
 
27.02.2015 à 14h44

« Bien vu, touché-coulé !!! »

Répondre
 
27.02.2015 à 07h49

« Peut être faudrait-il commencer par une éducation à la santé pour tous. Une fois passée l'école primaire où tous les enfants apprennent à se laver les mains, ils arrivent au collège et là ça se dégr Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Épilepsie : l'ANSM alerte sur le risque de décès liés à l'utilisation hors AMM du Prodilantin

ansm

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les médecins des services d'urgence, de... 2

Calomniée mais confortée, l'interne Sabrina Ali Benali s'explique

Sabrina Ali Benali

Sa vidéo postée sur Facebook le 11 janvier a été vue 11 millions de fois. Un record. L’interne Sabrina Ali Benali y interpelle la ministre... 63

Primaire à gauche : pleins feux sur la santé, la protection sociale et les mutuelles !

debat

Jeudi soir, la première demi-heure du troisième débat de la primaire à gauche a montré à quel point la santé et la protection sociale sont... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter