Premières implantations réussies chez des enfants nés sans nerf auditif

Premières implantations réussies chez des enfants nés sans nerf auditif

17.02.2015

Une équipe internationale est parvenue à rendre l’audition à quatre enfants nés sans nerf auditif, en leur greffant des implants directement sur le tronc cérébral. Les enfants ont été recrutés dans le cadre d’une étude lancée en mars 2014, pilotée par des chercheurs de l’université de Californie du sud.

Les implants cochléaires peuvent aider les enfants atteints de déficience auditive, mais il existe une petite population d’enfants dépourvus de nerf auditif chez qui ce genre de solution est inefficace. L’implant présenté en congrès court-circuite le nerf auditif et stimule directement les neurones du tronc cérébral. De tels dispositifs ont déjà été expérimentés chez des patients souffrant d’atteintes cochléaires très importantes ou d’une neurofibromatose, mais n’avaient encore jamais utilisé sur des enfants de moins de 12 ans.

Des enseignements sur le développement cérébral

Les chercheurs estiment pourtant que les enfants nés sans nerf auditif ne pourraient bénéficier de ce genre de technologie que s’ils sont appareillés très jeunes. Cet essai, prévu pour durer trois ans et inclure 10 patients, a donc été mis en place, non seulement pour éprouver la sécurité de l’opération mais aussi pour fournir de nouvelles informations sur la manière dont le cerveau se développe au moment de l’apprentissage du langage.

Lors de la présentation des résultats préliminaires, au congrès de l’association américaine pour l’avancement de la science (AAAS) de San José, en Californie, le Dr Laurie Eisenberg de l’université de Californie du Sud a expliqué que les enfants vont « mettre du temps avant de pouvoir interpréter cette sensation nouvelle pour eux qu’on leur désigne comme étant un "son". Tous nos participants progressent aussi vite qu’on l’espérait. Nous sommes optimistes dans le fait qu’avec un entraînement intensif et le soutien de leur famille, ces enfants parviendront à tenir une discussion au téléphone », conclut-elle.

Damien Coulomb
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

C à 25 euros : les médecins de Romillé encourent 6 mois de non-prise en charge de leurs cotisations sociales

Romillé

Quatre médecins contestataires de Romillé (Ille-et-Vilaine), qui cotent le C à 25 euros depuis février 2016, ont été entendus hier... 25

Bilan des ECNi 2016 : moins de candidats, les jeunes ont cartonné, l'ophtalmo au top !

ecni

La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), en partenariat avec le Centre national de gestion... 1

Les gastro-entérologues veulent sensibiliser les Français à la prévention des cancers digestifs

gastro

À l'occasion des Journées francophones d’hépatogastroentérologie et d’oncologie digestive (JFHOD), la Société nationale française de gastro-... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter