Le marché du générique grippé en 2014

Le marché du générique grippé en 2014

12.02.2015

En 2014, le marché du générique s’est élevé à 3,3 milliards d’euros, en baisse de 4 % par rapport à l’année précédente. En volume, 800 millions de boîtes ont été vendues, en hausse de 2 %.

Pour le GEMME, qui réunit les principaux laboratoires de génériques présents en France, cette évolution « illustre clairement le phénomène d’érosion du répertoire, dû à une structure de prescription toujours encline à délaisser les spécialités ayant perdu leur brevet, malgré leur efficacité prouvée ».

Sauvé par les lancements de nouveaus génériques

L’association regrette que seuls les lancements de nouveaux médicaments génériques aient permis au marché de rester orienté à la hausse en volume. Sans ces nouveaux génériques arrivés sur le marché en 2014 calcule-t-elle, le marché aurait connu en volume une baisse de 2 %.

Elle rappelle qu’en 2014, le marché français du générique n’a représenté que 32 % du marché pharmaceutique remboursable en volume (18 % en valeur). Selon l’OCDE, les génériques représentent environ 75 % du volume du marché des médicaments remboursés en Allemagne, au Royaume-Uni et au Danemark.

Pour le GEMME, cette évolution négative en valeur du marché du générique « doit être enrayée par une action politique de grande ampleur dès les premiers mois de 2015 ».

H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 14

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter