Google veut jouer au docteur

Google veut jouer au docteur

11.02.2015

Le géant internet américain Google a commencé mardi à modifier son application de recherche mobile pour qu’elle apporte de meilleures réponses aux questions concernant des problèmes de santé, allant des blessures sportives à la rougeole.

« A partir des prochains jours, quand on interrogera Google sur des problèmes de santé courant, on commencera à avoir d’entrée de jeu les informations médicales appropriées », explique Prem Ramaswami, responsable produit chez Google, sur l’un des blogs officiels du groupe. « Nous montrerons les symptômes typiques et les traitements, de même que des détails sur le problème de santé: si c’est grave, si c’est contagieux, à quel âge ça s’attrape, etc », détaille-t-il. Une recherche sur 20 dans « Google Search » concerne des questions médicales, souligne-t-il.

Des médecins mis à contribution

Le groupe affirme avoir coopéré avec une équipe de médecins pour compiler des informations de sources médicales concernant une série d’affections. Le nouvel outil sera d’abord intégré aux Etats-Unis dans l’application de recherche Google en anglais pour les smartphones et les tablettes. Google dit vouloir sur la durée l’étendre à d’autres parties du monde et élargir l’éventail des maladies concernées.

Le groupe insiste sur le fait que les résultats de ces recherches n’ont qu’un caractère informatif, et pas vocation à remplacer un avis médical, mais qu’elles peuvent par exemple aider à « connaître les questions à poser à son médecin ».

(avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
12.02.2015 à 13h59

« Aucune confiance dans ce Big Brother »

Répondre
 
11.02.2015 à 22h06

« GOOGLE EST PARTOUT ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 2

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter