Fin de vie : l’Assemblée nationale lance une consultation citoyenne sur la PPL Leonetti-Claeys

Fin de vie : l’Assemblée nationale lance une consultation citoyenne sur la PPL Leonetti-Claeys

03.02.2015
  • 1422980636583574_IMG_146882_HR.jpg

Le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone a lancé hier « une consultation numérique citoyenne » sur la proposition de loi de Jean Leonetti (UMP) et Alain Claeys (PS) sur la fin de vie, qui ouvre le droit à une sédation profonde et terminale et vise à renforcer le respect du patient, grâce à des directives anticipées plus contraignantes.

Déjà plus de 800 commentaires

Jusqu’au 16 février, tout internaute peut apporter sur le site de l’Assemblée sa contribution sur chacun des 9 articles du texte, après s’être enregistré et identifié. Celles-ci pourront être exploitées par le rapporteur de la proposition de loi lors de l’examen du texte en commission des affaires sociales et en séance publique, indique l’Assemblée nationale. Michèle Delaunay, députée socialiste, cancérologue, qui en sera responsable avec Jean-Louis Touraine, immunologue, a salué sur twitter « une excellente initiative ».

Au milieu du 2e jour, l’initiative, première expérimentation de ce type en France, a recueilli quelque 824 contributions, dont 358 sur l’article 1er qui proclame le droit à une fin de vie « digne et apaisée ».

Coline Garré
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 13 Commentaires
 
08.02.2015 à 18h37

« Consultation citoyenne ?
Faite donc un referendum plutôt qu'un trompe l’œil »

Répondre
 
17.02.2015 à 08h57

« Bien sûr. »

Répondre
 
04.02.2015 à 13h06

« Cela fait beaucoup de "Touraines". »

Répondre
 
04.02.2015 à 09h12

« Il semble bien évident qu'une consultation citoyenne n'a rien à voir avec ce que pourrait être la consultation des citoyens et des citoyennes, et n'est qu'un trompe-l'œil pour un projet de loi déjà Lire la suite

Répondre
 
03.02.2015 à 22h47

« Ah mais il connait pas à Marseille l'immeuble de crémation à 4 étages !
Super le bas tu crames ! Et on monte tes cendres suivant la place de libre ! Et tout le monde suit dans l'ascenseur ! Tient de Lire la suite

Répondre
 
04.02.2015 à 04h36

« Commentaire "idiot", sans rapport avec le sujet qui nous concerne tous et toutes. Pas digne d'un médecin. »

Répondre
 
04.02.2015 à 23h36

« Pourquoi" idiot ",je ne dis qu’après un profond respect de mourir "dignement et d'être enterré dignement"
Car mourir c'est une chose mais être inhumé autre chose maintenant et je l'écris haut et for Lire la suite

Répondre
 
03.02.2015 à 21h44

« 2.2.2015
Profession Médecin
Je voudrais mourir lorsque je le voudrai , sans passer par un stade
d'hébétement légumineux.
Confort suprême avec un médecin à mes côtés pour pallier à toute fausse man Lire la suite

Répondre
 
04.02.2015 à 14h10

« Hébétude, pas hébétement !! et ça veut dire quoi, léottinisé ?
Par ailleurs, la loi n'interdit pas le suicide, il me semble. Faites ce que vous voulez sans embêter les confrères ! »

Répondre
 
04.02.2015 à 19h50

« "Leonetti-sé" avec un L majuscule.
Le reste est un problème de choix... »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
FILLON

François Fillon : « Le gouvernement socialiste a montré son mépris des médecins »

« Pas question de toucher à l'assurance-maladie, et encore moins de la privatiser ». Après des semaines de polémique, le candidat LR à l'élection présidentielle détaille sa contre-attaque sur le terrain de la santé. Il reproche au gouvernement d'avoir voulu imposer aux médecins le tiers payant – dont il supprimera, s'il est élu, le caractère obligatoire. Entretien. 13

À Saint-Lunaire, branle-bas de combat pour remplacer un généraliste

st lunaire

À Saint-Lunaire (Ille-et-Vilaine), station balnéaire près de Dinard, la prochaine saison touristique donne des sueurs froides à la mairie. L... Commenter

Les décotes tarifaires unilatérales ne passent pasLes radiologues prêts au bras de fer avec la CNAM Abonné

radiologue

Furieux de l'entrée en vigueur de nouvelles baisses de tarifs et des forfaits techniques imposées par l'assurance-maladie, les radiologues... 3

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions-1

Après dix mois de débats, une cinquantaine d’évènements réunissant plus de 2 000 personnes et une « importante » concertation sur Internet,... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter