Hôpitaux et emprunts toxiques : la FHF remonte au front

Hôpitaux et emprunts toxiques : la FHF remonte au front

02.02.2015
  • 1422874618582971_IMG_146711_HR.jpg

Les hôpitaux refusent que « leurs efforts d’économies soient engloutis par les banques », clame ce lundi la Fédération hospitalière de France (FHF), inquiète des difficultés financières persistantes des établissements ayant eu recours aux emprunts toxiques, avec la complaisance de l’État.

« Fortement encouragés par l’État faute de financement public », ces emprunts représentent 1,5 milliard d’euros sur les 30 milliards d’encours de dette des hôpitaux, souligne la FHF.

Face à ce constat, la Fédération juge « insignifiant »le fonds de soutien de 100 millions d’euros instauré par les pouvoirs publics en 2014, d’autant que cette enveloppe est « financé[e] en quasi-totalité par les hôpitaux eux-mêmes à travers un prélèvement sur l’objectif national des dépenses d’assurance-maladie » (ONDAM).

Le président de la FHF, Frédéric Valletoux, exhorte les banques et les tutelles à « participer à la réparation du préjudice […] en dotant le fonds de soutien des moyens adéquats ».

Vers la cessation concertée de paiements des échéances ?

Faute d’aide suffisante pour remédier aux « conséquences désastreuses » des emprunts toxiques sur les finances des hôpitaux, la FHF n’hésitera pas à « appeler à une cessation concertée des paiements des échéances des intérêts astronomiques exigés par les banques ». Elle entend également mettre en œuvre toutes les voies de recours, « tant sur le plan national qu’européen ».

A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 10 Commentaires
 
03.02.2015 à 09h46

« Les bureaucrates des hôpitaux ont été :
- soit assez cons pour prendre des emprunts indexés sur le franc suisse,
- soit complètement irresponsables pour prendre des emprunts qu'ils ne comprenaient p Lire la suite

Répondre
 
03.02.2015 à 11h28

« Un dirigeant qui aurait fait ce genre de c... dans une grande boite privée aurait déjà été viré. La presse pourrait-elle se faire le relais de cette demande de justice : que ceux qui nous ont envoy Lire la suite

Répondre
 
03.02.2015 à 09h26

« Ceux qui ont souscrit ces prêts indexés sur le F Suisse ont fait preuve de légèreté sinon d’incompétence coupable.
Ils devraient être sanctionnés à titre individuel (décideurs hospitaliers ou autres Lire la suite

Répondre
 
03.02.2015 à 00h40

« L'Europe, dans un soucis de paix, initial,nous a projetés dans un modèle économique de guerre, quel paradoxe.
L'arbitraire, la volatilité, la fluidité des échanges économiques et financiers font l Lire la suite

Répondre
 
03.02.2015 à 09h37

« Ce sont surtout des rapaces ou appelons les "des prédateurs économiques" qui profitent de la naïveté, de l'ignorance et /ou de la faiblesse des autres pour toujours plus s'enrichir sur leur dos.
Ce Lire la suite

Répondre
 
03.02.2015 à 23h17

« L'Europe, le "marché", la mondialisation devrait donc endosser la responsabilité d'incompétents comptables des directions économiques d'hopitaux rouge formés au capitalisme étatique. Leur niveau éco Lire la suite

Répondre
 
03.02.2015 à 00h30

« Et voilà , la "Grèce N° 2" et on va encore "dégraisser" pour 2015 ! »

Répondre
 
02.02.2015 à 22h17

« On voit bien là que la déstabilisation de notre pays (et d'autres) a commencé il y a longtemps, avec les astucieux moyens de ce que la CIA appelle " la guerre économique ", et surtout la complicité Lire la suite

Répondre
 
03.02.2015 à 11h44

« Beaucoup de nos guerres meurtrières sont motivées par des soucis économiques. A l'occasion du centenaire de la guerre de 14, plusieurs études éclairantes ont détaillé les mécanismes économiques et Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Docétaxel : 48 décès en 20 ans selon l'enquête de pharmacovigilance

docetaxel

Les résultats consolidés de l'enquête nationale de pharmacovigilance diligentée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des... 1

L'ordonnance très libérale de la patronne de l'iFRAP pour « sauver la santé »

Agnès Verdier-Molinié

Agnès Verdier-Molinié ne manque pas d'idées. La directrice de la Fondation iFRAP, think tank libéral qui étudie l’efficacité des politiques... 20

Des médecins de Pau pétitionnent contre les pénalités visant les patients « hors parcours »

petition

« Nous demandons un moratoire pour stopper les sanctions financières dont sont victimes les patients ne trouvant pas de médecin traitant. »... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter