L’UNICEF veut attirer l’attention du forum de Davos avec son « Programme pour chaque enfant »

L’UNICEF veut attirer l’attention du forum de Davos avec son « Programme pour chaque enfant »

21.01.2015
  • 1421859376579691_IMG_145754_HR.jpg

À l’occasion du forum économique mondial qui a débuté aujourd’hui et qui se tiendra jusqu’à samedi à Davos (Suisse), l’UNICEF « exhorte la communauté mondiale à donner la priorité aux enfants dans les nouveaux objectifs de développement durable ». L’organisation présente son « Programme pour chaque enfant »qui doit permettre de guider les investissements et les actions dans 190 pays où est présente l’organisation. L’UNICEF souhaite que la nouvelle feuille de route pour les 15 prochaines années tienne compte de cette nouvelle orientation.

Trois priorités « santé »

Parmi les sept priorités définies dans le programme, trois concernent la santé. La première est de mettre fin aux décès évitables d’enfants et de mères. Les enfants de 20 % des ménages les plus pauvres risquent deux fois plus de mourir avant leur cinquième anniversaire et trois fois plus d’avoir un poids insuffisant. « En améliorant les systèmes de santé et en ciblant mieux les ressources des ménages vulnérables, on sauvera des vies », explique l’UNICEF dans son programme. La deuxième priorité concerne l’attention accordée aux adolescents. « Les adolescents sont trop souvent laissés pour compte lors de la planification et la prestation des services. En investissant dans leur apprentissage et en promouvant des modes de vie sains, on contribuera à protéger les adolescents contre les maladies et la violence », note l’organisation. Enfin la dernière priorité consiste à améliorer les investissements dans les secteurs de l’éducation, de l’eau et de l’assainissement, des soins de santé et de la protection sociale.

« Nous devons non seulement préserver le monde pour cette génération d’enfants, mais aussi

nous assurer qu’ils pourront grandir pour en profiter », a déclaré Yoka Brandt, directrice générale adjointe de l’UNICEF. « Nous avons tous un rôle à jouer, responsables politiques, entreprises et organisations, individus et les enfants eux-mêmes – pour animer le changement en faveur de chaque enfant et construire un monde meilleur pour tout le monde », a-t-elleconclu.

Sophie Martos
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
sécurité

968 agressions déclarées en 2016 : année noire pour la sécurité des médecins

Le nombre de d'agressions de praticiens déclarées s'est envolé en 2016 pour atteindre un nombre record, selon un bilan de l'Observatoire de la sécurité des médecins publié en exclusivité par « le Quotidien ». Dans deux tiers des cas, les incidents concernent un généraliste. Les menaces verbales restent majoritaires mais les cas de vandalisme augmentent. 11

Baisses des forfaits techniques, suppression du modificateur ZLes radiologues en grève contre les coups de rabot tarifaire Abonné

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) appelle les spécialistes à une journée de grève nationale aujourd'hui pour refuser... Commenter

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 1

La CSMF réclame une loi de santé rectificative et détaille son projet politique

ortiz

À un mois du premier tour de la présidentielle, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a placé le futur président de la Rép... 11

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter