Cœur Carmat : le second patient opéré est rentré chez lui et mène « une vie normale »

Cœur Carmat : le second patient opéré est rentré chez lui et mène « une vie normale »

19.01.2015
  • Carmat

Implanté le 5 août dernier à Nantes par le Pr Daniel Duveau, le deuxième patient ayant reçu un cœur bioprothétique Carmat, est rentré chez lui début janvier et mène « une vie tout à fait normale », a annoncé lundi le Pr Alain Carpentier, concepteur de l’appareil. « Ce retour a été possible après l’approbation par les autorités réglementaires de l’inclusion du système portable et d’alerte dans le protocole de faisabilité en cours » précise la société Carmat dans un communiqué, qui ajoute que cela rend le dispositif « accessible pour tous les patients de cet essai ».

Ce second patient opéré, âgé de 68 ans, « a pu quitter l’hôpital sans bruit le 2 janvier et retourner définitivement chez lui », a expliqué le Pr Carpentier au journal Le Parisien/Aujourd’hui. Il a reçu une « formation au fonctionnement de ce système portable, électrique et silencieux », explique Carmat. « Il nous a raconté être allé déjeuner sans aucune assistance technique chez son fils à 70 km de Nantes. N’est-ce pas la plus belle démonstration d’une vie normale ? », se félicite le médecin qui l’a opéré, en comparant les suites opératoires à « celles d’une greffe cardiaque "ordinaire" ».

Un patient plus jeune, en meilleure santé

Fin octobre, le Pr Carpentier avait indiqué que ce patient pouvait d’ores et déjà se déplacer seul et même faire du vélo d’appartement. Le retour à la maison a été possible dès que le patient a pu « disposer d’une autonomie complète » et notamment « gérer lui-même » un « appareillage portable » de 3 kg comprenant les deux batteries d’approvisionnement en électricité du coeur artificiel et un boîtier de contrôle.

Une première prothèse avait été implantée le 18 décembre 2013 à Paris sur un malade de 76 ans, Claude Dany, qui avait succombé 74 jours plus tard à la suite de l’arrêt inopiné de la prothèse. Selon le Pr Carpentier, « les causes de l’arrêt au 74e jour se sont révélées multifactorielles » et « une part des difficultés étaient liées à la condition même du malade : son âge, sa maladie plus avancée, sa vie menacée à quelques semaines » et « son état général, rénal en particulier, plus atteint que ce que nous pouvions supposer ».

Pour la deuxième opération, « nous avons choisi un malade plus jeune, aux fonctions rénales et hépatiques encore peu atteintes, et avec une bonne fonction pulmonaire ». Carmat précise que ce patient souhaite conserver l'anonymat et que sa vie privée soit strictement respectée.


Greffe de cœur artificiel : le récit d’un... par leparisien

(Avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
21.01.2015 à 20h27

« Bravo au Professeur Carpentier et son équipe et Merci pour cet énorme progrès médical ! Il mérite le prix Nobel. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 6

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter