Ebola : premier signe d’un infléchissement de l’épidémie en Afrique de l’Ouest

Ebola : premier signe d’un infléchissement de l’épidémie en Afrique de l’Ouest

16.01.2015
  • 1421424045578406_IMG_145353_HR.jpg

L’Organisation mondiale de la santé a indiqué jeudi que le nombre de nouveaux cas d’Ebola détectés cette semaine en Guinée (42) et en Sierra Leone (184, dont 59 pour la seule ville de Freetown) étaient à leur plus bas niveau depuis août dernier. Au Liberia, le nombre de nouveaux a retrouvé son niveau de juin. Seuls huit nouveaux cas ont été signalés dans la semaine du 11 janvier, une forte baisse comparée aux plus de 300 nouveaux cas rapportés par semaine en août ou septembre 2014. « Cette baisse est réelle mais ne signifie pas que le combat est terminé », a déclaré Tarik Jasarevic, porte-parole de l’agence onusienne à Genève. Il s’agit d’un « premier signe optimiste et le résultat du travail qui a été effectué ces derniers mois », a-t-il ajouté. Selon l’OMS, les pays touchés ont désormais la capacité d’isoler et de traiter les patients infectés.

Ne pas baisser la garde

Si la tendance se confirme, « cela suggère que nous avons passé un cap et que l’épidémie s’est engagée sur une pente descendante », a indiqué à l’AFP le Dr David Nabarro, responsable de la lutte contre Ebola pour l’ONU. Il a cependant mis en garde contre la tentation de baisser la garde car « le risque d’une recrudescence persiste ».

Tout en se refusant à prédire dans quel délai l’un ou l’autre des trois pays serait débarrassé d’Ebola, il a estimé « raisonnable d’envisager une extinction rapide » de l’épidémie si les efforts se maintiennent. Le Dr Nabarro a expliqué que la lutte anti-Ebola était passée « en phase 2 », avec un accent mis désormais sur la détection des contacts des personnes infectées. Selon le responsable onusien, le temps est aussi venu de commencer à tirer les leçons de la crise. Une réunion extraordinaire du comité exécutif de l’OMS doit ainsi se tenir le 21 janvier à Genève « pour examiner ce qui a bien fonctionné et ce qui a moins bien fonctionné ».

Depuis le début de l’épidémie, 8 459 personnes sont décédées de l’épidémie de fièvre Ebola dans le monde pour plus de 21 329 cas enregistrés. À l’exception de 15 morts, tous ces décès se concentrent en Sierra Leone, en Guinée et au Liberia.

Dr Lydia Archimède
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 12

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter