Internes : l’ISNI change brutalement son président pour muscler son opposition à la loi de santé !

Internes : l’ISNI change brutalement son président pour muscler son opposition à la loi de santé !

12.01.2015
  • isni

L’Intersyndicat national des internes (ISNI), réuni en assemblée générale extraordinaire, samedi 10 janvier à Paris, a procédé à un changement de bureau inattendu.

Mélanie Marquet, jusqu’alors vice-présidente et porte-parole du syndicat, a été élue à la tête du syndicat. L’interne de médecine générale montpelliéraine de 28 ans succède à Mickael Benzaqui, qui avait pris ses fonctions il y a moins de deux mois. Lors de l’assemblée générale extraordinaire de samedi, la corporation de Nice a déposé une motion de défiance de l’ancien bureau qui a été adoptée, explique au « Quotidien » Mélanie Marquet.

Stratégie trop molle ?

Selon la nouvelle présidente du syndicat, plusieurs villes estimaient que l’ISNI n’était pas suffisamment mobilisée contre le projet de loi de santé de Marisol Touraine.

L’ISNI a récemment engagé une grève pour dénoncer le blocage de la réforme du temps de travail des internes à l’hôpital. Selon le ministère de la Santé, ce mouvement a peu mobilisé (5 % d’internes grévistes). Il va toutefois aboutir à l’expérimentation du samedi matin de garde dans plusieurs CHU. « Il ne s’agit pas d’une question de personne mais de désaccord de stratégie et de tempo », affirme Mélanie Marquet.

L’ISNI souhaite toutefois donner du temps à la concertation avec le ministère de la Santé – il reste trois mois avant l’examen du projet de loi de santé au Parlement – avant de déposer un préavis de grève contre cette réforme. « Nous ne voulons pas être les suiveurs d’un mouvement des syndicats seniors qui ne portent pas les revendications des jeunes médecins sur la formation et l’organisation des soins », analyse Mélanie Marquet.

Désaccords de fond

Mickael Benzaqui, le président sortant, n’a pas souhaité se porter candidat à sa succession après la dissolution du bureau. « J’ai préféré ne pas m’accrocher à la présidence afin que Mélanie Marquet ait toutes les marges de manœuvre », confie-t-il au « Quotidien », confirmant des « désaccords de fond » sur les orientations à donner au syndicat.

Selon Mickael Benzaqui, l’influence de son prédécesseur, Emanuel Loeb, toujours très présent, aurait été décisive au cours du débat. Voulant rivaliser avec l’ISNAR-IMG (Intersyndicale des internes de médecine générale), « il voulait qu’un interne de médecine générale prenne sa succession pour asseoir la légitimité de l’ISNI sur cette spécialité », explique Mickael Benzaqui. « Je souhaite bon courage à Mélanie Marquet pour mener le combat contre la loi de santé, je serai à ses côtés », a conclu l’éphémère président, peu rancunier.

Ch. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 10 Commentaires
 
13.01.2015 à 12h33

« Votre force de frappe est plus forte que la nôtre, car vous faites fonctionner l'hôpital public, élément de base du système communiste déficitaire en train de se mettre en place. Tandis que nous, no Lire la suite

Répondre
 
13.01.2015 à 12h14

« Enfin !!!
Sans les internes de médecine générale et de spécialité nous n'avons aucune chance.
Soit ils se résignent à être fonctionnaires, soit ils décident de sauver notre beau métier.
Tenez-bon Lire la suite

Répondre
 
13.01.2015 à 11h43

« Une seule revendication, une seule stratégie : TOURAINE DÉMISSION, après on verra, on pourra discuter sérieusement, en dehors de tout dogmatisme. »

Répondre
 
12.01.2015 à 23h08

« Vive Mélanie, et vive Montpellier...... »

Répondre
 
12.01.2015 à 23h07

« N'oubliez pas que si nous nous battons, nous les vieux, à 4 ou 5 ans de la retraite, c'est pour ne pas vous laisser une médecine au rabais, car vous ne voyez pas encore ce que sous-entend cette réfo Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le programme santé de Fillon trouble (aussi) Les Républicains

Fillon

Y a-t-il quelque chose qui cloche dans le programme santé de François Fillon ? Ses très proches jurent que non mais, au sein des... 6

Bisphénol A, PCB... les femmes enceintes très exposées en France

femme enceinte exposition perturbateur endocrinien

Plus de 70 % de taux d'exposition au bisphénol A, 99,6 % d'exposition à au moins un phtalate, 100 % d'exposition aux pyréthrinoïdes... les... Commenter

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?-1

Un membre du cabinet de la ministre de la santé Marisol Touraine est pressenti au poste de directeur général adjoint du prestigieux centre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter