Croqués par Charlie Hebdo, tous (ou presque) en rient. Vous aussi ?

Croqués par Charlie Hebdo, tous (ou presque) en rient. Vous aussi ?

10.01.2015
  • Dessin Honore

Les cloches de Notre-Dame ont sonné pour ceux qui « bouffaient du curé ». Cibles favorites de « Charlie Hebdo », la reine d'Angleterre, Vladimir Poutine ou le monde du sport... ont rendu un hommage unanime aux dessinateurs défunts de l'hebdomadaire.

Charb, Cabu, Tignous, Wolinski et Honoré. Ces caricaturistes, satiristes du fusain, pouvaient aller très loin avec leurs mines de plomb. Leurs critiques très féroces, qu'elles soient politiques, sociales, religieuses... n'épargnaient rien ni personne.

Il y avait les chasseurs, le nucléaire... et aussi les médecins qui, sans être pour eux un sujet de prédilection, s'invitaient régulièrement dans leurs « petits mickeys ». Du côté de chez « Charlie », disons-le clairement, on se foutait plus volontiers de la ville que de l'hôpital. En témoigne un dessin de Cabu où deux panneaux indiquent, dans des directions opposés, l'« hôpital public » (avec ses services « greffe du foie », « centuple pontage », « greffe du cerveau », « résurrection ») et la « clinique Ste Croix » (avec ses départements « ongles incarnés », « végétations », « hémorroïdes », « circoncision »). Ou encore cette vignette du moins connu Honoré, que nous publions ce samedi, où les revendications tarifaires des chirurgiens se trouvent mangées à une drôle de sauce.

charlie_hebdo_honore.png

Le rire et sa nécessité, la liberté d'expression... ont fait couler beaucoup d'encre ces derniers jours. Même avec le sens de l'humour le plus subtil, il n'est pas toujours évident de se faire brocarder ni brosser dans le sens inverse du poil. Rions de tout mais pas avec n'importe qui, comme disait Desproges ? Votre avis... 

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 69 Commentaires
 
13.01.2015 à 00h42

« À tous ceux qui sont Charlie : N'y a-t-il pas une différence entre liberté d'expression et liberté de blesser spn prochain ? les mots et images peuvent souvent blesser plus encore qu'une agression p Lire la suite

Répondre
 
17.01.2015 à 10h12

« Une image ne tue pas son destinataire.
Certains veulent se sentir blessés quel que soit le motif. Dénoncer l'extrémisme (de tous bords) est plus qu'une liberté, c'est un devoir.
Le Coran ne dit nul Lire la suite

Répondre
 
17.01.2015 à 23h34

« +1 »

Répondre
 
12.01.2015 à 16h45

« J'ai grandi avec Hara-Kiri puis l'Hebdo puis Charlie. Je pleure des amis, des grands et petits frères turbulents mais si lucides et si attachants. Une seconde famille, presque. Ne jamais oublier, en Lire la suite

Répondre
 
12.01.2015 à 09h27

« Fraternité ! Cet élan honorable de dimanche 11 janvier 2015 obligera les politiques ,acteurs de notre société, à se bouger ! »

Répondre
 
12.01.2015 à 08h14

« A verser au dossier des positions de principe qui fondent une part de la liberté d'expression, une célèbre citation apocryphe de Voltaire : " Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je Lire la suite

Répondre
 
11.01.2015 à 23h07

« Athée,
Charlie je l'ai toujours été.
Nous sommes tous Charlie, aujourdh'ui, c'est beau, c'est émouvanr, mais c'est hier qu'il aurait fallu l'être.
Je ne peux m'empêcher de voir une certaine récupéra Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
desert

La démographie chancelle dans la capitaleParis, futur désert médical ? Abonné

Année après année, la capitale perd ses médecins libéraux, spécialement ses généralistes. Coût exorbitant du foncier et des loyers, poids des charges, difficultés de circulation, mise aux normes, concurrence du public : les raisons de la crise libérale ne manquent pas et les autorités peinent à trouver des remèdes. 3

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

Un quart des patients éviteraient des biopsies inutilesL'IRM défend sa place en 1e intention dans le cancer de la prostate Abonné

irm prostate

Une IRM mutiparamétrique permettrait d'éviter les biopsies inutiles chez un patient sur quatre, suggère l'étude PROMIS dans «The Lancet ».... 1

Radié par l'Ordre pour non-paiement de ses impôts, un généraliste réhabilité par le conseil d'État

radié

Le fait pour un praticien de ne pas avoir payé ses impôts constitue-t-il un comportement de nature à déconsidérer la profession ? Oui, à en... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter