L’UFML lance un appel pour un blocage « global et illimité » des télétransmissions

L’UFML lance un appel pour un blocage « global et illimité » des télétransmissions

01.01.2015

L’Union française pour une médecine libre se félicitait hier du succès de la grève « unitaire et historique » menée par les généralistes et les spécialistes entre le 23 et le 31 décembre. Après ces huit jours de mobilisation, l’association constate cependant qu’« aucune avancée n’est venue du ministère ».

Dans un billet publié en ligne, son président, le Dr Jérôme Marty, appelle à la poursuite d’un « mouvement dur et massif, sans aucune concession ». Beaucoup de libéraux ont subi des pertes financières durant cette grève, reconnaît-il, « mais c'est le prix à payer pour ne pas voir définitivement son exercice et celui de tous ceux qui aspirent à devenir médecin, passer sous le joug de l'administration et des assureurs et autres mutuelles ».

Grève administrative et manifestation

L’UFML préconise de « stopper de façon globale et illimitée la télétransmission », dès le lundi 5 janvier, en espérant que cette campagne sera massive. D’autres actions sont envisagées pour « couper progressivement tout rapports avec nos tutelles ».

L’association monte également au créneau contre la loi Macron sur la dérèglementation des professions libérales. Elle appelle les médecins et tous les professionnels de santé à se joindre le 22 janvier à la manifestation parisienne soutenue par l’UNAPL (Union nationale des professions libérales).

Les syndicats de médecins, CSMF, FMF, MG France et SML ont eux-aussi appelé à une grève administrative, dès le début du mois de janvier, et, pour certains d’entre eux, à fermer de nouveau les cabinets le 6 janvier prochain. De leur côté, les chirurgiens de LE Bloc, maintiennent leur appel à cesser toutes activités à partir du 5 janvier, et pour une durée illimitée.

S. L.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 19 Commentaires
 
02.01.2015 à 13h36

« Pas question défiler avec UNAPL pour protéger professions de notaires et huissiers. Le ridicule nous tuera. »

Répondre
 
02.01.2015 à 13h26

« Des slogans clairs: médecine de riches, médecine à l'anglaise, pénurie organisée, disparition du secret médical, vol de vos cotisations a la secu pour alimenter la dette etc...
"Pour vous soignez, Lire la suite

Répondre
 
02.01.2015 à 00h12

« Marisol peut facilement briser ce mouvement : il lui suffit d'accorder le MPC aux généralistes. A 25 euros l'acte, la grève s'arrêtera très vite.
Et fin 2015, elle annoncera qu'il n'y a plus d'argen Lire la suite

Répondre
 
02.01.2015 à 15h35

« La première partie de votre commentaire est pertinente et politiquement habile. C'est une des manœuvres possibles de MST. Mais la deuxième partie de votre message creuse le fosse inutile entre les m Lire la suite

Répondre
 
03.01.2015 à 00h24

« Mon but n'était pas de diviser, mais j'ai vraiment l'impression que certains sous-estiment les ressources du pouvoir politique. D'autant que la médecine libérale, même sans cette loi qui l'achèverai Lire la suite

Répondre
 
01.01.2015 à 22h01

« MST n'attend que deux choses: notre abandon ('les libéraux ils ne peuvent pas tenir longtemps sans fric'...) et l'énervement des patients ('quand ils auront tout le monde à dos ils se calmeront les Lire la suite

Répondre
 
01.01.2015 à 19h49

« Grève administrative dure. Et aucune infraction morale. Aucun tiers payant sauf cas social avéré »

Répondre
 
01.01.2015 à 22h22

« Bravo ! Je propose la rétention des feuilles de soins papier puis un relargage massif avec embolisation des services administratifs des caisses. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 10

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 8

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter