Bons vœux de... - Dr Paul-Duveaux, militante anti-désert

Bons vœux de...Dr Paul-Duveaux, militante anti-désert

29.12.2014
  • Duveaux

Médecin généraliste en banlieue proche de Maubeuge (Nord), le Dr Danielle Paul-Duveaux est partie en retraite le 1er octobre 2014 sans trouver de successeur, malgré plusieurs campagnes originales de sensibilisation aux méfaits de la désertification médicale, dont un périple à vélo dans les Ardennes accompagnée du « Quotidien ».

Ce qui vous a marqué en 2014 ?

J’ai pris conscience de la réalité de la démographie catastrophique des médecins. Jamais je n’aurais pensé que trouver un successeur était une tâche aussi ardue. Un jeune médecin a bien voulu reprendre mon matériel médical gratuitement, mais ma patientèle, ça non ! Les jeunes médecins ne veulent plus travailler comme leurs aînés. Et la courbe du nombre de médecins à diplôme étranger grimpe en conséquence.

Ce que vous souhaitez pour 2015 ?

Les jeunes médecins doivent faire bien attention à garder le nez sur leurs patients plutôt que dans tel ou tel dossier médical partagé. La médecine se déshumanise à la vitesse grand V. Le fric, le fric, le fric ! C’est tout ce qui compte et c’est bien dommage. Je souhaite que cela change.

À lire : Le périple à vélo d’une généraliste et du « Quotidien » dans les déserts

Voir notre dossier « Bons vœux de... »

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
29.12.2014 à 13h48

« Cette évolution est programmée par les pouvoirs publiques, par la baisse des revenus ( absence de hausse) le recours à une forfaitisation plus grande des tâches permettant un contrôle administratif Lire la suite

Répondre
 
29.12.2014 à 11h56

« Ma chère consoeur "...a réalité de la démographie catastrophique des médecins" était previsible depuis très longtemps, il suffisait d'ouvrir les yeux sur les chiffres que personne ne cachait. »

Répondre
 
29.12.2014 à 11h45

« L’économie de marché (ou libérale) est régulé par l’action réciproque de l’offre et de la demande. Si l’offre est réduite par un numerus clausus, elle est en position dominante sur la demande. Le nu Lire la suite

Répondre
 
29.12.2014 à 11h29

« Il n'y a pas que les médecins qui fuient les déserts qui ne sont d'ailleurs pas plus médicaux qu'administratifs. Les services publics ont été les 1ers à fuir. Il y manque aussi des écoles pour les e Lire la suite

Répondre
 
29.12.2014 à 09h59

« Le fric, le fric...Mais chère consœur comparons la consultation et la visite de vos début à celles de maintenant. Les Médecins aiment encore la Médecine et l'Humanité, ils souhaitent seulement que d Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Accès aux soins : l'Ordre inventorie « les solutions qui marchent » Abonné

maison de santé

Maisons ou pôles de santé, terrains de stage libéraux, groupements de coopération sanitaire attractifs, initiatives en tout genre : nos... 5

Santé, assurance-maladie : Fillon ripoline son projet, ce qu'il faut retenir

fillon

Après le remède de cheval, la méthode douce ? Accusé par ses adversaires de vouloir privatiser la Sécurité sociale, François Fillon a... 5

À la faculté de médecine Saint-Antoine, des vidéos pour sensibiliser les futurs médecins à l'empathie

saint antoine

Mettre en scène les consultations chez un généraliste pour sensibiliser les futurs praticiens à la relation médecin-patient, c'est... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter