Les urgentistes, en grève ce lundi, proches d’un compromis sur le temps de travail

Les urgentistes, en grève ce lundi, proches d’un compromis sur le temps de travail

22.12.2014
  • 1412003307548624_IMG_137051_HR.jpg

Les urgentistes ont donné ce lundi le coup d’envoi d'une semaine de grève des médecins, qui verra dès demain les généralistes, puis les spécialistes libéraux, fermer leurs cabinets jusqu’au 31 décembre contre le projet de loi de santé du gouvernement.
Le 5 janvier, les cliniques cesseront à leur tour leur activité pour contester la réforme du système de santé de 
Marisol Touraine.

Les urgentistes ne sont pas focalisés sur la future loi de santé. Ils sont en grève dans les hôpitaux publics, à l’appel de l’Association des médecins urgentistes de France (AMUF), pour obtenir une nouvelle organisation de leur temps de travail. Ils souhaitent que soit fixé un maximum de 48 heures hebdomadaires, comme le prévoit la législation européenne, et que les heures travaillées au-delà de 39 heures soient valorisées.

Vers la levée du préavis ?

Selon la ministre de la Santé, un accord aurait été trouvé ce week-end – l'AMUF devrait soumettre un texte à ses instances ce lundi soir. Le syndicat tiendra une conférence de presse demain.

Marisol Touraine n'a pas attendu pour annoncer ce 22 décembre une « issue favorable des négociations » avec les urgentistes, prévoyant la levée du préavis de grève entamé le jour même. « Je viens de signer l’instruction concernant l’organisation de leur temps de travail qui va leur permettre de lever leur préavis », a affirmé Marisol Touraine à l’issue du conseil des ministres.

« Je me réjouis de l’issue favorable de ces discussions, de ces négociations qui ont été fructueuses, qui vont permettre de la manière la plus rapide possible et en tout cas au 1er semestre 2015 d’aboutir à un décompte horaire du travail des médecins qui travaillent en situation d’urgence et dans les services d’urgence », a-t-elle précisé.

Joint par « le Quotidien », le Dr Patrick Pelloux, président de l’AMUF, souligne que le préavis n’est « pas levé ». Une assemblée générale doit décider en fin de journée des suites du mouvement.

CH.G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 12 Commentaires
 
23.12.2014 à 11h52

« Les recettes de l'Ancien Régime sont revenues à la mode : pas de solution aux réels problèmes mais un privilège (cad une exception à la Règle générale ) pour une caste, les urgentistes, alors même Lire la suite

Répondre
 
23.12.2014 à 11h51

« C'est pour casser et dévaloriser le mouvement de grève des libéraux... »

Répondre
 
23.12.2014 à 11h35

« Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent... »

Répondre
 
23.12.2014 à 11h01

« Vieux médecin disciple d'Hippocrate:
Heureusement pour nous, pauvres médecins, Coluche a inventé les restos du coeur ! Paix à son âme ! »

Répondre
 
22.12.2014 à 23h13

« Après avoir foutu la M..., elle remue la M...
Et ça commence à sentir vraiment mauvais la politique de de la MST - Hollande ! »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
sécurité

968 agressions déclarées en 2016 : année noire pour la sécurité des médecins

Le nombre de d'agressions de praticiens déclarées s'est envolé en 2016 pour atteindre un nombre record, selon un bilan de l'Observatoire de la sécurité des médecins publié en exclusivité par « le Quotidien ». Dans deux tiers des cas, les incidents concernent un généraliste. Les menaces verbales restent majoritaires mais les cas de vandalisme augmentent. 11

Baisses des forfaits techniques, suppression du modificateur ZLes radiologues en grève contre les coups de rabot tarifaire Abonné

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) appelle les spécialistes à une journée de grève nationale aujourd'hui pour refuser... Commenter

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 1

La CSMF réclame une loi de santé rectificative et détaille son projet politique

ortiz

À un mois du premier tour de la présidentielle, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a placé le futur président de la Rép... 11

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter