Suivi des patients sous AVK par les pharmaciens : premier bilan encourageant selon la CNAM

Suivi des patients sous AVK par les pharmaciens : premier bilan encourageant selon la CNAM

17.12.2014

Le dispositif expérimental d’accompagnement en pharmacie de patients traités par antivitamines K (AVK) a débouché sur « des premiers résultats encourageants » sur la fréquence des contrôles réalisés par les malades, selon un premier bilan publié mercredi par l’Assurance-maladie.

Les patients adhérents respectent mieux le protocole de soin : la part de ceux réalisant au moins un contrôle par mois augmente, remarque la CNAM.

L’agence du médicament ANSM recommande la réalisation au minimum d’un contrôle par mois pour assurer un bon suivi du traitement par AVK.

Depuis juin 2013, 14 584 officines (63 % des officines) se sont impliquées dans l’accompagnement de patients sous AVK, ce qui représente un total cumulé de près de 154 000 adhésions enregistrées et plus de 161 000 entretiens réalisés par les pharmaciens.

Au cours de l’année 2013, environ 3,12 millions de patients ont reçu au moins un anticoagulant, dont 1,49 million un anticoagulant oral.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 21 Commentaires
 
18.12.2014 à 21h21

« Prescrivons des AOD selon les reco des sociétés savantes ESC »

Répondre
 
18.12.2014 à 20h48

« Bonsoir,

oui c'est une stupide gueguerre avec les pharmaciens. Ce qui me gêne c'est que les pharmaciens soient payés pour faire ce travail d'explication ...
Les médecins eux ne sont pas rétribués Lire la suite

Répondre
 
18.12.2014 à 16h29

« Nous gérons les INR avec les labos et infirmières. Quel intérêt à mettre les pharmaciens dans le circuit? Seule explication, la rémunération! Car il n'échappe à personne que le syndicat des pharmaci Lire la suite

Répondre
 
18.12.2014 à 13h30

« Ici en Mayenne sud les patients sont fidélisés et ont confiance dans notre système de gestion… notre secrétariat tient à jour un classeur par ordre alphabétique des patients sous AVK, les résultats Lire la suite

Répondre
 
18.12.2014 à 11h11

« Chers médecins, il ne s'agit pas d'une SURVEILLANCE de traitement AVK, rôle qui vous revient naturellement, mais d'un entretien pharmaceutique: c'est à dire accompagner le patient et l'informer pour Lire la suite

Répondre
 
19.12.2014 à 02h45

« Je ne comprends toujours pas ce qu'il y de plus à expliquer au patient qui sait très bien pourquoi il est sous AVK et quels sont les enjeux. Qu'avez vous donc à leur dire en plus de ce qui a déjà ét Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Présidentielle : ces propositions qui agacent le secteur

100%

Le grand oral sur la santé et la protection sociale de cinq candidats à la présidentielle, organisé mardi par la Mutualité française, a... 3

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions-1

Après dix mois de débats, une cinquantaine d’évènements réunissant plus de 2 000 personnes et une « importante » concertation sur Internet,... Commenter

« Chez nous » ou la stratégie de dédiabolisation du FN incarnée par un médecin

film

Le nouveau film de Lucas Belvaux, co-écrit avec l'écrivain Jérôme Leroy (auteur du roman « Le Bloc » et habitant du Nord), raconte... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter