La France 25e pays exportateur de médecins dans le monde, très loin derrière l'Inde

La France 25e pays exportateur de médecins dans le monde, très loin derrière l'Inde

05.12.2014
  • irdes

La migration des professionnels de santé fait l’objet d’un nouveau panorama réalisé sur la période 1991-2004, selon des données issues de 18 pays de forte destination médicale et pour beaucoup membres de l’OCDE, dont la France.

La majorité des médecins installés alors à l’étranger proviennent d’Asie, montre l’étude de l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé (IRDES).

En 2004, plus de 71 000 praticiens Indiens et 20 000 Philippins exercent au-delà de leurs frontières respectives. Suivent les Canadiens, les Anglais et les Sud-Africains, tous anglophones, ce qui facilite la mobilité internationale, explique l’enquête. En haut du tableau, dix pays exportent à eux seuls plus de 200 000 médecins.

Entre le Sri-Lanka et les Pays-Bas, la France n’arrive qu’en 25e position avec 4 311 médecins à diplôme français exerçant à l’étranger.

pays_exportateurs_0.png

Le taux d’émigration, qui rapporte le nombre de médecins émigrants à ceux formés dans le pays d’origine, apporte une nouvelle analyse des déplacements géographiques des professionnels.

En 2004, les petites îles des Caraïbes et du Pacifique ainsi que l’Afrique subsaharienne sont les deux régions du monde qui présentent le taux le plus important d’exportation de médecins. Il frôle les 99 % à la Dominique et à la Grenade. Plus surprenant, un médecin Irlandais sur deux (54,3 %) quitte son pays, indique l’IRDES. Là encore, l’utilisation de l’anglais mais aussi la proximité géographique des États-Unis et de l’Europe, importantes zones de recrutement de médecins, expliquent ces données.

2 % des médecins français émigrent

Hors tableau, la France exporte seulement 2 % de ses médecins diplômés, essentiellement vers les pays voisins : la Belgique (1 377 médecins), l’Allemagne, (252), l’Italie (221), la Suisse (122) et le Royaume-Uni (447). Les États-Unis (1 285) représentent la deuxième destination des médecins français. 443 praticiens ont également posé leur stéthoscope au Canada.

emigration__medecins_0.png

À l’échelle planétaire, le choix de destination des médecins est sans ambiguïté. La France ne reçoit que 1 % des médecins étrangers dans le monde. Ce chiffre est une fourchette basse, nuance l’IRDES, en raison de la non-reconnaissance d’un certain nombre de praticiens étrangers vacataires à l’hôpital.

Chiffre sûr, 80 % des professionnels se sont ainsi établis aux États-Unis et au Royaume-Uni en 2004, l’importance de la maîtrise de l’anglais dans les études médicales restant un élément significatif dans la mobilité internationale, répète l’étude.

destination_medecins_0.png

L’étude se conclut sur une analyse sociopolitique de ces données migratoires.

Pour l’IRDES, l’émigration médicale ne peut être tenue comme seule responsable de la faible densité de professionnels dans les pays en développement. « L’immigration des médecins a longtemps constitué, notamment pour les pays riches, un moyen d’ajustement plus ou moins explicite des ressources humaines en santé », analyse l’Institut de recherche.

Les politiques consistant à fermer les frontières ont rarement été efficaces, rappelle l’IRDES. L’histoire a montré que les médecins ne sont jamais les derniers à rappeler aux pouvoirs publics leur droit à migrer.

Enfin, à la lueur de ces données, les experts de l’IRDES remettent en question l’efficacité des processus de régulation à l’entrée des études médicales, comme le numerus clausus français.

Anne Bayle-Iniguez
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
08.12.2014 à 21h26

« Généraliste sur le départ ! »

Répondre
 
06.12.2014 à 14h10

« Cette étude fait tomber quelques unes de mes idées reçues: quand je vois l'hôpital et les maisons de santé (hors zones urbaines), j'ai l'impression que la proportion de médecins étrangers est bien s Lire la suite

Répondre
 
06.12.2014 à 08h46

« C'est une étude réalisée sur la période 1991-2004, donc sur des chiffres datant de 10 à + de 20 ans ! Aucun intérêt et franchement c'est stupide de la présenter aujourd'hui sauf pour sa valeur histo Lire la suite

Répondre
 
05.12.2014 à 19h39

« Attendons encore une ou deux années de MST et la France grimpera enfin dans un classement !
Anesthésiste sur le départ.... »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter