À Strasbourg, le pape surfe sur les sujets qui fâchent

À Strasbourg, le pape surfe sur les sujets qui fâchent

26.11.2014
  • 1417005432566707_IMG_142218_HR.jpg

Dans ses deux interventions à Strasbourg, devant le Parlement et le Conseil de l’Europe, le pape François en a appelé au « réveil » de l’Europe, qu’il juge « vieillie » et victime d’une « crise économique dramatique ». Il a relégué au second plan les sujets éthiques et bioéthiques.

« La Méditerranée ne peut pas être un vaste cimetière », s’est écrié le pape François, évoquant le sort des boat people qui tentent au péril de leur vie de rejoindre le Vieux Continent. Dénonçant la tentation de « l’égoïsme » et du « repli sur soi », il en a appelé au réveil d’« une Europe vieillie », et à la défense de la dignité humaine. Face aux élus des vingt-huit pays de l’Union européenne, puis devant les représentants des quarante-sept pays du Conseil de l’Europe, Jorge Bergoglio a surtout insisté sur la solidarité avec les exclus, à l’intérieur d’un Vieux Continent victime d’« une crise économique dramatique » et d’une « perte de confiance en ses institutions », mais aussi menacée dans ses périphéries par « les fondamentalismes anhistoriques et les purismes angéliques ».

Personnes âgées, jeunes, pauvres et migrants 

« L’Europe est semblable à une grand-mère affaiblie, a-t-il lancé, face à un monde de moins en moins eurocentrique, elle doit redevenir un point de référence précieux pour l’ensemble de l’ensemble de l’humanité, dans les sciences, les arts, les valeurs humaines et la foi. »

Dénonçant « la maladie de la solitude, qui se répand chez les personnes âgées, les jeunes, les pauvres et les migrants », François a fustigé « la culture des déchets » et « le modèle fonctionnaliste qui exclut les faibles, les malades ou les vieux ».

Se réclamant d’une Église « experte en humanité », selon la formule de son prédécesseur Paul VI, le pape a invité à « la réflexion éthique sur les droits de l’homme et les questions délicates de la protection de la vie humaine qui doivent être soumises à un examen attentif ». Il s’est abstenu d’évoquer expressément l’avortement et l’euthanasie, citant cependant les cas de « vieux laissés sans soins et des enfants qui sont tués dans le ventre de la mère ».

Plaidoyer pour l’écologie

De même, s’il a rendu hommage à « la famille, unie, féconde et indissoluble, capable de rendre espoir aux nouvelles générations comme aux personnes âgées », il s’est gardé d’évoquer les débats législatifs qui ont agité l’Europe, et particulièrement la France, autour du mariage homosexuel.

En revanche, le pape, qui prépare une encyclique sur l’écologie, a encouragé la recherche scientifique sur les énergies alternatives. « Notre Terre a besoin de soins continus, a-t-il souligné ; étant ses gardiens et non ses propriétaires, nous devons éviter de la défigurer et développer une économie humaine, qui donne des emplois à tous, respectueuse des hommes, une économie également environnementale, respectueuse de la création. »

Christian Delahaye
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
29.11.2014 à 16h26

« Pas catholique du tout, autre appartenance, mais la vraiment je dis Respect ++ »

Répondre
 
26.11.2014 à 19h57

« Ben si je n'étais pas catholique, je le deviendrais en l'écoutant.
Quel charisme, quelle acuité dans le diagnostic, et quelle pertinence dans les traitements proposés et dans la pédagogie !
Il faud Lire la suite

Répondre
 
28.11.2014 à 19h26

« Il y a un "patron des médecins "SAINT LUC dans la religion chrétienne, mais bien sûr on on a "oublié" pour ceux qui ne savent plus !
Dans la religion chrétienne ! »

Répondre
 
27.11.2014 à 07h44

« Oui! Oui! Oui! 100%. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter