Arrêts maladie : 40 % des agents des collectivités locales arrêtés au moins une fois en 2013

Arrêts maladie : 40 % des agents des collectivités locales arrêtés au moins une fois en 2013

25.11.2014

Sofaxis, courtier d’assurance, publie une note sur les absences pour raison de santé au sein des collectivités territoriales. Le taux d’absentéisme y a progressé de 18 % en six ans. Dans les collectivités de grande taille, les agents s’absentent plus souvent, mais moins longtemps.

Les accidents du travail sont en forte augmentation (+48 % entre 2007 et 2013). A contrario, les arrêts longue maladie ou longue durée sont stables sur la période observée, de même que les congés maternité.

Le nombre d’arrêts en maladie ordinaire, en hausse régulière de 2007 à 2011, connaît une chute importante depuis trois ans. Un phénomène qui n’est sans doute pas étranger à la mise en place des jours de carence au sein de la fonction publique (entre 2012 et 2014), note avec prudence Sofaxis.

Tous motifs confondus, la durée moyenne d’arrêt, de 40 jours, a progressé de 17 % depuis 2007.

Des absences qui coûtent cher aux collectivités

Au total, en 2013, 40 % des agents ont subi au moins une absence pour raison de santé. L’incidence est lourde pour les collectivités, qui en supportent la majeure partie du coût. Ainsi, hors frais médicaux, le coût moyen des absences s’élève pour l’employeur à 1 772 euros par agent employé. Soit une hausse de 18 % depuis 2007.

Pour Sofaxis, ces éléments ne sonnent pas comme une fatalité. Le courtier insiste sur l’existence de marges de manœuvre – maîtrise des risques psychosociaux, amélioration de la qualité du management, accompagnement du changement, prévention de la pénibilité... – pour maîtriser les absences pour raison de santé. Une étude menée auprès d’une grande mairie indique qu’il existe « une corrélation extrêmement forte entre les absences et la motivation, l’engagement et la compréhension du projet municipal », relate Pierre Souchon, directeur ingénierie services chez Sofaxis.

Le courtier publiera une seconde note dans les prochaines semaines, axée cette fois sur les absences au sein de la fonction publique hospitalière.

D. Ch.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 19 Commentaires
 
26.11.2014 à 09h15

« Délai de carence de 3 jours + contrôle systématique des arrêts courts = le problème est réglé »

Répondre
 
26.11.2014 à 09h00

« Ceci s'explique par une hausse des impôts,ayant démotivé le personnel fonctionnaire;alors,au lieu de s'accrocher,ils s'arrêtent.Il faudra expliquer à Hollande que trop d'impôts tuent l'impôt,et le t Lire la suite

Répondre
 
27.11.2014 à 09h00

« Les confrères ne sont pas responsables; ce sont les agents les premiers responsables, mais ils sont démotivés par des impôts punitifs, et s'arrêtent quand ils sont malades, pour récupérer du net d'i Lire la suite

Répondre
 
26.11.2014 à 13h00

« La hausse des impôts responsable des arrêts de travail ? !!
Faut arrêter de raconter n'importe quoi. Les fonctionnaires se font arrêter bien plus que les non fonctionnaires parce qu'ils ne subissent Lire la suite

Répondre
 
26.11.2014 à 08h43

« C'est ce qu'on appelle la décentralisation de l'Etat vers les collectivités territoriales. »

Répondre
 
26.11.2014 à 08h02

« A la source de l'absentéisme des fonctionnaires territoriaux il y a un arrêt de travail signé par un confrère pour son patient, donc justifié par nature! Du coup "dénoncer avec virulence" l’absentéi Lire la suite

Répondre
 
27.11.2014 à 17h48

« Il y a aussi perte de primes dans le public quand on s'arrête (au prorata les premiers jours et complètement au-delà d'un seuil dans mon CHU et probablement dans d'autres). Quand cette journée a été Lire la suite

Répondre
 
26.11.2014 à 09h56

« Oui,mais les conflits existent dans le privé aussi,mais débouchent sur moins d'arrêt à cause de la perte de primes. »

Répondre
 
25.11.2014 à 23h57

« C'est ça que personne ne balaie devant sa porte !
1 il est confirmé que les petits arrets protegent des grands
2 évidemment que si le jour de carence existe il y a moins de petits arrêts mais plus Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 3

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 10

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter