Urgences en ébullition à Carcassonne et Limoges, grève nationale envisagée fin décembre

Urgences en ébullition à Carcassonne et Limoges, grève nationale envisagée fin décembre

21.11.2014
  • 1416591641565749_IMG_141927_HR.jpg

Plusieurs services d’urgences sont sous très forte tension. Au CHU de Limoges, le chef de service a démissionné de ses fonctions administratives le 20 octobre. Trois praticiens l’ont imité depuis, tandis que des contractuels menacent de ne pas rester. Dégradation des conditions de travail et de la qualité de l’accueil, pénurie d’effectifs la nuit, difficulté à trouver des lits d’aval et à boucler les tableaux de garde, surtout depuis la suppression d’une ligne de garde d’internes... Les urgences du CHU de Limoges traversent une période très délicate.

À Carcassonne, les urgences sont également en surchauffe depuis l’ouverture du nouvel hôpital en début d’année. La fréquentation du service a bondi de 25 %, alors qu’un poste d’urgentiste a été supprimé. Depuis le 19 novembre, les urgentistes du CH de Carcassonne sont en grève.

La grève des libéraux redoutée aux urgences

Partout en France, les urgentistes redoutent la période des fêtes de fin d’année. La grève des médecins libéraux pourrait se traduire par un afflux supplémentaire de patients la dernière semaine de décembre.

À l’hôpital de Toulon, le chef des urgences a pris les devants. Il a écrit au préfet pour lui demander de prendre les dispositions nécessaires afin d’assurer la permanence des soins en ville. « On est déjà limite sur les situations normales, relate le Dr Vincent Carret. On ne gérera jamais une grève de 10 ou 15 jours. On n’a pas les moyens de proposer plus, ni en médecins, ni en lits. C’est au préfet de trouver des solutions extra-hospitalières. Je l’ai alerté afin qu’on ne pousse à la faute les équipes aux urgences ».

L’AMUF n’exclut pas une grève nationale

L’Association des médecins urgentistes de France (AMUF) dénonce la dégradation des conditions de travail dans de nombreux services d’urgences.

La grève à venir des libéraux est vue d’un mauvais œil. « Hors de question que la défense de ses avantages par une bonne partie de la profession retombe sur nous aux urgences, met en garde le Dr Christophe Purdhomme, porte-parole de l’AMUF et urgentiste en Seine-Saint-Denis. Il n’est pas question que l’on demande à des hospitaliers de ne pas prendre de congés en fin d’année pour suppléer les carences des libéraux. Si les préfets ont des problèmes, qu’ils réquisitionnent. Il n’est pas exclu qu’on se mette en grève au même moment, pour faire entendre nos revendications. À l’AMUF, nous voulons l’application du tiers payant, comme la suppression du secteur II et du secteur privé à l’hôpital. »

Delphine Chardon
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 25 Commentaires
 
22.11.2014 à 21h05

« Heureusement il y aura encore le vétérinaire pour les injections et pourquoi pas les accouchements. Puisque nos politiques sont bêtes donnons leurs le personnel de santé compétent. »

Répondre
 
22.11.2014 à 18h25

« Et on se demande pourquoi le monde médical n'est plus entendu...
Tout le monde a peur de perdre son pré-carré ..
Le monde politique et le ministère ont la partie belle ..
Continuons ainsi ...et joye Lire la suite

Répondre
 
22.11.2014 à 11h47

« Décret n° 95-647 du 9 mai 1995 Art. D. 712-54
" L'équipe médicale du service doit être suffisante pour qu'au moins un médecin soit effectivement présent 24 heures sur 24, tous les jours de l'anné Lire la suite

Répondre
 
23.11.2014 à 09h30

« ??? »

Répondre
 
22.11.2014 à 11h40

« La seule préoccupation de cet urgentiste c'est ses congés de fin d'année mais pas l'intérêt de sa profession ni celui des patients
Super la solidarité entre confrères et super la vision courte pas Lire la suite

Répondre
 
24.11.2014 à 08h38

« "Vous êtes l'urgentiste en question ? " : étonnante cette question...pas du tout, et pour éclairer votre lanterne, je suis praticien hospitalier généraliste en établissement de proximité (hôpital lo Lire la suite

Répondre
 
23.11.2014 à 15h05

« Vous êtes l'urgentiste en question ? »

Répondre
 
22.11.2014 à 09h38

« Commentaire plein de morgue d'un médecin salarié qui parle des avantages des libéraux, lui qui a la sécurité de pouvoir s'arrêter si il est malade sans un jour de carence de son salaire qui tombera Lire la suite

Répondre
 
24.11.2014 à 00h00

« "Tâche", "pallier" »

Répondre
 
23.11.2014 à 09h56

« Dans votre enthousiasme militant vous semblez mélanger tout et son contraire, connaissez- vous véritablement l'hôpital public et ses multiples facettes. Ces clichés caricaturaux montrent un véritabl Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le Dr Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme

Cahuzac

L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, qui avait des comptes cachés à l'étranger, a été condamné jeudi à Paris à trois ans de prison... 7

L'espérance de vie en recul en 2015 aux États-Unis, selon les CDC

Longévité

L'espérance de vie des Américains a reculé en 2015, une première depuis 1993 selon un rapport des autorités sanitaires américaines. Un... Commenter

La Guadeloupe inaugure un dispositif d'échocardiographie à distance, une première

Télé-échocardiographie d'île à île

Au CHU de Pointe-à-Pitre, les cardiologues ont le bras long, très long, suffisamment long pour traverser les 30 km de mer qui les séparent... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter