Loi de santé : MG France relance le front généraliste, l’UNOF ironise sur une coalition fourre-tout

Loi de santé : MG France relance le front généraliste, l’UNOF ironise sur une coalition fourre-tout

20.11.2014
  • Leicher

Le combat commun contre la loi de santé n’empêche pas les syndicats de médecins libéraux de marquer leur terrain et de jouer leur propre partition.

MG France a repris la tête cette semaine d’un très large « front généraliste », constitué par l’ISNAR IMG (internes de médecine générale), ReAGJIR (remplaçants et nouveaux installés), le SNJMG (jeunes généralistes), le SNEMG (enseignants), la Fédération des médecins de France (FMF) et la FNCS (centres de santé), accompagné à titre d’observateurs par le CNGE et le collège de la médecine générale.

Généralistes oubliés

Ce front s’est réuni mercredi 19 novembre pour « analyser la situation de la médecine générale » et tirer la sonnette d’alarme. « La baisse démographique de la profession et le retard constaté à l’installation de la jeune génération témoignent d’un exercice de plus en plus difficile, lit-on dans leur profession de foi. D’une formation initiale sans enseignants à des professionnels en exercice sans moyens, les médecins généralistes sont les grands oubliés et la médecine générale le parent pauvre du projet de loi santé. »

Les membres de ce front généraliste demandent à être reçus « ensemble » par Marisol Touraine qui vient de promettre une phase de concertation d’ici à mi décembre avec les libéraux.

Ce groupe dénonce en effet le « hiatus » entre les orientations prometteuses de la stratégie nationale de santé (moyens pour les soins primaires, virage ambulatoire) et le projet de loi de santé lui-même, jugé dirigiste et liberticide. « Où sont passés les objectifs affichés l’an dernier, que le même front généraliste avait salués ? Où se situent le soutien aux soins primaires et la reconnaissance de la place du médecin généraliste ?», souligne-t-il.

Fait de « bric et de broc »

Face à cette coalition, la branche généraliste de la CSMF (UNOF) met en avant ses propres revendications « claires » : fin du démantèlement de la médecine générale (vaccinations dans les pharmacies, infirmières cliniciennes...), suppression des tâches administratives, opposition totale au tiers payant obligatoire généralisé, honoraires prenant en compte les consultations de plus en plus complexes.

Sur ces bases, l’UNOF-CSMF prévient qu’elle ne s’associera en aucun cas à un « front fourre-tout » qui « pourrait réunir des syndicats et des organisations professionnelles qui préfèrent la médecine générale salariée plutôt que libérale, d’autres qui sont favorables au tiers payant obligatoire généralisé (...), des adeptes de la recertification médicale (...), des partisans d’une formation médicale continue confiée aux universitaires ».

Et l’UNOF de conclure sèchement qu’elle n’ira pas « perdre son âme ni celle des généralistes libéraux dans un front fait de bric et de broc dont l’ambition ne pourra être la défense de la médecine générale libérale ».

Cyrille Dupuis
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 16 Commentaires
 
22.11.2014 à 20h54

« Et dire que le dr leicher il y a 3 semaines m'a certifié appeler a la Grève tous unis en fin d'an née ce médecin préfère tuer la médecine libérale et travailler dans un centre de santé p Lire la suite

Répondre
 
21.11.2014 à 21h19

« Si par malheur MGFarce s'avise de songer à signer quelque chose avec l'ennemi, je propose qu'on aille jouer de la musique sous leurs fenêtres (MGFarce et MST) : tambours, trompettes, klaxons et haut Lire la suite

Répondre
 
Raphaël L Médecin ou Interne 21.11.2014 à 19h31

« Messieurs les Syndicalistes, cessez vos enfantillages, cessez de diviser la profession ! Nous ne sommes pas dans une cour d'école ! L'enjeu est trop important. L'unité dans le mouvement est essentie Lire la suite

Répondre
 
21.11.2014 à 18h55

« On copie comme gréve les pilotes d'aviation et je vous assure que tout rentrera dans l'ordre ! »

Répondre
 
21.11.2014 à 12h05

« Je suis MG S1 et je ne me reconnais pas dans ce soi-disant Front généraliste auto-proclamé. Qu'est-ce que la FMF va faire dans cette galère ? »

Répondre
 
21.11.2014 à 17h10

« Moi non plus! (et pourtant syndicaliste (très) actif MG et sect 1). L'article présente ici une vision.... qui ne me semble pas être très objective. La FMF veut l'union de la profession, et une acti Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 1

Le Dr Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme

Cahuzac

L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, qui avait des comptes cachés à l'étranger, a été condamné jeudi à Paris à trois ans de prison... 9

La Guadeloupe inaugure un dispositif d'échocardiographie à distance, une première

Télé-échocardiographie d'île à île

Au CHU de Pointe-à-Pitre, les cardiologues ont le bras long, très long, suffisamment long pour traverser les 30 km de mer qui les séparent... 3

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter