Vitamine D - La supplémentation même chez les grands !

Vitamine D La supplémentation même chez les grands !

17.11.2014

S’il est devenu très rare aujourd’hui en France, le rachitisme carentiel n’a toutefois pas totalement disparu. La meilleure prévention repose sur le respect des recommandations de supplémentation en vitamine D chez le nourrisson et l’enfant mais également chez l’adolescent.

La carence en vitamine D qui était une cause majeure de rachitisme il y a quelques décennies et qu’on essayait de prévenir par l’administration hebdomadaire d’huile de foie de morue, est actuellement exceptionnelle du fait de la supplémentation systématique en vitamine D. Nous avons toutefois observé récemment une recrudescence de cas de rachitismes carentiels par non-prescription ou mauvaise prescription de la vitamine D chez les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter