Certification des LAP et prescription en DCI au « Journal officiel »

Certification des LAP et prescription en DCI au « Journal officiel »

17.11.2014
  • 1416250294564206_IMG_141398_HR.jpg

Publié au « Journal officiel » du 14 novembre, le décret relatif à l’obligation de certification des logiciels d’aide à la prescription médicale (LAP) par la Haute Autorité de santé (HAS) fixe cette obligation au 1er janvier 2015. Le site de la HAS énumère 39 LAP déjà certifiés.

Le décret établit à la même date l’obligation, en cas de prescription, d’utiliser la dénomination commune internationale (DCI). La prescription d’une spécialité pharmaceutique devra ainsi mentionner ses principes actifs, désignés par leur dénomination commune internationale recommandée par l’OMS ou, à défaut, leur dénomination dans la pharmacopée européenne ou française.

À la CSMF, le Dr Jean-Paul Ortiz souligne que tous les LAP existants n’inscrivent pas forcément le nom du médicament en DCI sur l’ordonnance. « Cette disposition ne pourra pas s’appliquer à tous dès le 1er janvier », juge-t-il. Il rappelle que certains noms en DCI sont longs et difficiles à mémoriser. « Comment ferons-nous pour prescrire en DCI lorsque nous serons en visite à domicile ? », s’interroge-t-il.

H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
18.11.2014 à 17h23

« Prescription en DCI = droit de substitution complet par le Pharmacien ( y compris par des génériques "pourris" dont personne ne veut) ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 17

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 12

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter