Journée mondiale du diabète : une application smartphone conçue par et pour les diabétiques

Journée mondiale du diabète : une application smartphone conçue par et pour les diabétiques

14.11.2014
  • 1415974943563372_IMG_141203_HR.jpg

Conçue par le laboratoire MSD France en partenariat avec la Fédération Française des Diabétiques (AFD), l’application pour smartphone « Diabetopartner » permet au patient diabétique de type 2 de suivre sa maladie au quotidien.

D’après une enquête de l’Institut de veille sanitaire (InVS), la prévalence du diabète continue de progresser en France avec un peu plus de 3,2 millions de malades sous traitement, soit 4,9 % de la population totale. Parmi eux, 3 millions le sont pour un diabète de type 2. En 2013, les coûts engendrés par cette pathologie étaient estimés par l’Assurance maladie à 18 milliards d’euros. Autant de raisons qui poussent l’AFD en cette Journée mondiale à demander que le diabète soit inscrit en 2015 au rang de Grande cause nationale.

En attendant que les pouvoirs publics répondent favorablement à cette requête, l’association de patients continue ses actions en faveur des malades. Elle vient, à ce titre, de s’associer avec le laboratoire MSD afin de concevoir et de réaliser une application smartphone pour les diabétiques de type 2 dénommée Diabetopartner. Disponible pour les plateformes Apple et Android, elle est totalement gratuite et a pour ambition d’être un outil d’aide à l’observance qui accompagne les patients dans leur parcours de soin, ainsi que dans leur relation avec leur médecin et leur pharmacien.

Pilulier, agenda des rendez-vous médicaux et carnet de suivi des bilans biologiques

Afin de se démarquer de la pléthore d’applications déjà mises à disposition des diabétiques, l’AFD et MSD ont souhaité coller au plus près des besoins des malades en réalisant préalablement une enquête quantitative auprès de 4 000 patients membres de l’AFD. Un groupe de patients experts de la Fédération est ensuite intervenu dans la définition des contenus et des fonctionnalités utiles à proposer.

Concrètement, Diabetopartner propose, au sein d’une interface soignée et ergonomique, 5 grands modules : des conseils et informations pratiques rédigés par l’AFD (alimentation, activité physique, traitement et suivi de sa maladie), un pilulier avec un système de rappel de prises, l’agenda des prochains rendez-vous médicaux, l’enregistrement et l’envoi des ordonnances à son pharmacien ainsi qu’un carnet de suivi détaillé des bilans biologiques.

L’utilisateur pourra ainsi programmer un certain nombre d’alertes pour lui rappeler ses prochains rendez-vous, les renouvellements d’ordonnance et les prises de médicaments. Afin de favoriser les échanges avec leurs professionnels de santé, les patients pourront également partager leur suivi.

Benoît Thelliez
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
15.11.2014 à 22h05

« Humm, c'est formidable, mais a t on pensé au fait que les microondes de la téléphonie qui dérèglent les échanges cellulaires sont fortement incriminés dans la genèse du diabète !
Le Pr Belpomme n'a Lire la suite

Répondre
 
14.11.2014 à 21h39

« Merci l'Allemagne ! 20 ans de retard la France ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
desert

La démographie chancelle dans la capitaleParis, futur désert médical ? Abonné

Année après année, la capitale perd ses médecins libéraux, spécialement ses généralistes. Coût exorbitant du foncier et des loyers, poids des charges, difficultés de circulation, mise aux normes, concurrence du public : les raisons de la crise libérale ne manquent pas et les autorités peinent à trouver des remèdes. 3

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

Un quart des patients éviteraient des biopsies inutilesL'IRM défend sa place en 1e intention dans le cancer de la prostate Abonné

irm prostate

Une IRM mutiparamétrique permettrait d'éviter les biopsies inutiles chez un patient sur quatre, suggère l'étude PROMIS dans «The Lancet ».... 1

Radié par l'Ordre pour non-paiement de ses impôts, un généraliste réhabilité par le conseil d'État

radié

Le fait pour un praticien de ne pas avoir payé ses impôts constitue-t-il un comportement de nature à déconsidérer la profession ? Oui, à en... 2

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter