Ebola : la peur s’estompe en France, la crainte s’étend au Mali

Ebola : la peur s’estompe en France, la crainte s’étend au Mali

14.11.2014
  • 1415974324563357_IMG_141197_HR.jpg

Le point presse hebdomadaire organisé par la Direction générale de la santé (DGS) l’a confirmé : la crainte d’Ebola reflue en France. Avec seulement 119 appels reçus depuis le début de la semaine, et 133 appels la semaine précédente, les opérateurs du numéro vert mis en place par le ministère des Affaires sociales et de la Santé sont bien moins sous pression qu’au mois d’octobre, quand des centaines d’appels quotidiens leur étaient adressés. Cette diminution des appels s’est traduite par un ralentissement des signalements : il y en a eu 568 depuis le 10 mars 2014, soit soit 20 de plus que la semaine passée, parmi lesquels 18 ont été classés comme cas possibles. Le nombre de cas possibles n’a donc pas évolué depuis plusieurs semaines, et aucun d’entre eux n’a été confirmé lors des examens biologiques menés par le centre national de référence des fièvres hémorragiques virales de Lyon.

Fin de l’état d’urgence au Liberia

En Afrique de l’Ouest, les situations sont contrastées. L’évolution épidémique en Guinée est fluctuante : « On a cru, pendant un moment, que l’épidémie était sur le déclin, explique François Bourdillon, directeur général de l’Institut de veille sanitaire (InVS), mais cela a été suivi par des phases de recrudescences, dues à des passages de personnes infectées entre le Liberia et la Guinée. C’est la preuve que tout peut repartir à partir de quelques cas seulement. »

Suite à la baisse du nombre de nouveaux cas, la présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, a annoncé jeudi 13 novembre la levée de l’état d’urgence instauré en août pour lutter contre l’épidémie d’Ebola. La Sierra Leone, quant à elle, est toujours dans une phase d’expansion de l’épidémie.

Le Mali au centre des préoccupations

C’est vers le Mali que les regards se tournent désormais, puisque quatre décès y ont déjà été enregistrés, dont deux ont été confirmés comme étant dus à une infection par le virus Ebola. Le premier cas était une petite fille décédée qui venait de Guinée. Le second cas était un homme hospitalisé à la clinique Pasteur, un établissement privé de Bamako où il est mort le 27 octobre.

Il n’a pas été possible de faire un diagnostic chez ces deux premiers patients, mais une PCR a confirmé la présence du virus chez les deux autres malades qui ont été en contact avec le deuxième patient avant de mourir à leur tour : l’ami qui l’accompagnait ainsi qu’un infirmier mis en isolement le 10 novembre et décédé le 11.

28 Maliens en observation

Suite à ces deux cas, la clinique Pasteur a été fermée, et 28 personnes sont désormais suivies. Les principales craintes des autorités de santé et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sont liées au fait que le patient décédé a reçu les soins funéraires particuliers, compte tenu de son statut de grand Imam, dans une mosquée de la capitale malienne.

Son corps a ensuite été enterré dans son village d’origine de Kourémalé, une localité traversée par la frontière entre la préfecture Guinéenne de Siguiri (touchée depuis peu par l’épidémie) et le Mali.

Damien Coulomb
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

A Saint-Ouen, le dernier et vibrant hommage de François Hollande à l'hôpital public

hollande

« C'est probablement la dernière intervention que je fais sur la santé. » Ce mercredi, François Hollande s'est rendu à Saint-Ouen (Seine-Sai... Commenter

La FDA confirme le risque de réactivation de l'hépatite B après traitement contre l'hépatite C chez les patients coïnfectés

HEP C

S'appuyant sur une série de 29 patients, publiée le 25 avril dans les « Annals of Internal Medicine », le système de report des événements... Commenter

Campagne sauvage anti-IVG dans le métro parisien, la RATP porte plainte 

metro ivg

Dans la nuit de mardi à mercredi, des affiches anti-IVG ont été placées de manière illégale dans les emplacements réservés à la publicité à... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter