Marisol Touraine, un ministre à plein temps qui ne compte pas ses heures

Marisol Touraine, un ministre à plein temps qui ne compte pas ses heures

03.11.2014
  • Touraine

Invitée dans l’émission « On n’est pas couché », samedi soir sur France 2, Marisol Touraine a été amenée à s’expliquer sur le cumul des mandats. Le journaliste Aymeric Caron rappelait qu’elle cumulait sa fonction de ministre de la Santé et celle de conseillère générale en Indre-et-Loire.

« Soit vous êtes vraiment une ministre à plein temps et vous touchez donc une rémunération de conseillère générale d’à peu près 2 500 euros pour ne rien faire, soit vous avez menti et vous n’êtes pas ministre à plein temps » a lancé le chroniqueur.

« Je suis conseillère générale et je l’assume complètement » a expliqué Marisol Touraine qui a rappelé qu’elle avait démissionné de la présidence du conseil général après avoir été nommée ministre, alors que la loi ne l’imposait pas.

Pourquoi rester conseillère ? « C’est une forme de fidélité envers mes électeurs », a répondu la ministre qui affirme être dans son département « tous les week-ends » et parfois en semaine. Quitte à « dormir un peu moins que d’autres »

S. L.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 29 Commentaires
 
06.11.2014 à 11h06

« Merci pour le superbe Grand Titre au Grand Quotidien du Médecin »

Répondre
 
05.11.2014 à 13h46

« De toute façon elle ne fait que les choses dictées par hollande. »

Répondre
 
09.11.2014 à 01h51

« Tu crois , mais non il y a "papa" et le "soutien"! »

Répondre
 
05.11.2014 à 05h54

« Combien de temps nous passons au chevet de nos patients et patientes pour gagner 2500€ à la sueur de notre front et là il suffit d'être une élue pour passer à la caisse arrêter le massacre.... »

Répondre
 
04.11.2014 à 16h36

« Quand je pense que j'ai pu voter pour ces gents là...ce n'est pas les mandats moi que je cumule, mais les c...ries ! »

Répondre
 
04.11.2014 à 15h38

« Profession psychiatre. Et que penser du silence du Président "normal", tant pour l'entreprise haineuse de destruction de la médecine libérale par sa ministre de la santé, que pour les privilèges fin Lire la suite

Répondre
 
09.11.2014 à 01h53

« T'as dit "normal"! Non moi je ne connais pas "la normalité" ! »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La CNAM généralise une plateforme pour lutter contre le renoncement aux soins

revel

Nicolas Revel, directeur général de la caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) a annoncé ce mardi la généralisation à l'ensemble du... 2

Un chirurgien de l'hôpital de Roubaix soupçonné de violences envers des patients et personnels

roubaix

Le conseil départemental de l'Ordre des médecins (CDOM) du Nord a ouvert une enquête hier, lundi, sur un chirurgien de l'hôpital Victor... 1

Des élus bourguignons manifestent pour l'ouverture d'une première année de médecine à Nevers

Une vingtaine d'élus de la Nièvre (Bourgogne-Franche-Comté), dont le président PS du département, Patrice Joly, se sont rassemblés lundi à... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter