Compte pénibilité : Touraine recadre le président du MEDEF

Compte pénibilité : Touraine recadre le président du MEDEF

03.11.2014
  • 1415032125560010_IMG_140294_HR.jpg

Pierre Gattaz, le président du MEDEF, réclame l’abrogation du compte pénibilité, qu’il juge « inapplicable » et « anxiogène pour les entrepreneurs ». La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, l’a renvoyé dans les cordes ce lundi, en l’invitant à se « préoccuper de ses engagements » en matière d’emploi plutôt que de remettre en cause « chaque avancée sociale ».

Le compte pénibilité « est sur les rails », a assuré la ministre à la radio. Un site d’information et un numéro de téléphone (36 82) sont accessibles à compter de ce lundi pour répondre aux questions des Français concernés (un million en 2015, puis trois millions en 2016, selon Marisol Touraine).

Les salariés du privé sont concernés, pas les PH

Le compte pénibilité est l’une des mesures phares de la réforme des retraites. Il permettra aux salariés du privé de baisser la durée de cotisation pour obtenir le taux plein, si leur travail est reconnu comme pénible. Sa mise en œuvre interviendra en deux temps. Dès le 1er janvier 2015, les salariés exposés à quatre facteurs de pénibilité pourront obtenir des points qui leur permettront de se former, de travailler à temps partiel ou de partir plus tôt à la retraite. Ces facteurs sont le travail de nuit, le travail répétitif, en horaires alternants ou en milieu hyperbare (comme les travaux sous-marins).

Les six autres facteurs (postures pénibles, manutentions manuelles de charges, agents chimiques, vibrations mécaniques, températures extrêmes, bruit) ne doivent entrer en vigueur que le 1er janvier 2016.

Les praticiens hospitaliers, à ce stade, sont exclus du dispositif. Marisol Touraine a promis la mise en place d’une mission parlementaire sur l’attractivité des carrières hospitalières, censée se pencher sur la question de la pénibilité. Mais la mission parlementaire n’a pas encore officiellement vu le jour.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 10 Commentaires
 
04.11.2014 à 10h41

« Le marché doit réguler à peu près tout seul ce problème: si un travail est pénible et mal rémunéré, personne ne voudra le faire donc le marché de l'emploi s'ajuste en augmentant le salaire moyen (ou Lire la suite

Répondre
 
04.11.2014 à 09h55

« Et nos 70 heures hebdomadaires obligatoires pour répondre à l'urgence sur réquisition après la rallonge administrative de nos journées de 12 heures soignantes, ça n'y rentre pas, dans la pénibilité Lire la suite

Répondre
 
04.11.2014 à 09h50

« Les crabes "représentatifs" (ministres, parlementaires, et autres meneurs syndicaux...) vont d'autant mieux s'entre-dévorer
que le panier des marges de manoeuvres politiciennes et communicationnell Lire la suite

Répondre
 
04.11.2014 à 09h48

# Doublon # Les crabes "représentatifs" ( ministres, parlementaires, et autres meneurs syndicaux . . . ) vont d'autant mieux s'entre-dévorer
que le panier des marges de manoeuvres politiciennes et co Lire la suite

Répondre
 
04.11.2014 à 09h07

« Suis employeur, et ce compte pénibilité mis en place par des bureaucrates, s'annonce comme un sommet kafkaien ! Ces bureaucrates feraient mieux d'aligner déjà les retraites du public sur le privé, i Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Antibiorésistance : l'OMS publie la liste des bactéries pour lesquelles la recherche de nouveaux antibiotiques est prioritaire

OMS

Pour mieux lutter contre l'antibiorésistance, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publie ce lundi une liste des bactéries résistantes... 1

Place des cliniques dans la présidentielle : la FHP délivre ses bons et mauvais points

fhp

Attentive à la tournure de la campagne électorale où la santé et la protection sociale tiennent une bonne place, la Fédération de... Commenter

La société Ophta City condamnée à 30 000 euros d'amende pour exercice illégal de la médecine

Poursuivie par l'Ordre des médecins, l'ARS des Hauts-de-France, la caisse primaire d'assurance-maladie du Nord et par le Syndicat national... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter